Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Comment dépister le cancer du col de l'utérus ?

Comment dépister le cancer du col de l'utérus ?

Selon des chiffres divulgués par l'Institut national du cancer et l'Assurance Maladie, basés sur une étude concernant l'année 2011, le cancer du col de l'utérus est une maladie qui touche tous les ans près de 2 800 nouvelles femmes, avec un nombre de décès qui avoisine le millier de personnes. Il est donc primordial d'accorder une véritable importance au dépistage de cette maladie.

Vous aimez cet article ?

Qui est concerné par ce dépistage ?

Comme pour de nombreux autres cancers, une certaine tranche d'âge est directement concernée par les campagnes de dépistage effectuées par les organisations sanitaires. Dans le cas du cancer du col de l'utérus, les personnes ciblées sont les femmes entre 25 et 65 ans, pour qui les tests permettant de déceler la présence de la maladie, sont vivement recommandés. Il est donc important, dès votre vingt-cinquième anniversaire, d'aborder ce sujet avec votre gynécologue, ou avec votre médecin généraliste, qui vous expliquera la marche à suivre avant de vous renvoyer vers un spécialiste en gynécologie.

En quoi consiste le dépistage du cancer du col de l'utérus ?

À ce jour, un test assez simple permet de dépister de manière sûre la présence d'un cancer du col de l'utérus. Effectué en règle générale par un gynécologue, ce test peut également être confié à votre médecin généraliste, ou encore se dérouler directement dans un laboratoire d'analyses.

  • Concrètement, le dépistage repose sur un frottis cervico-utérin, que les professionnels de santé abrègent en FCU. Il est réalisé à l'aide d'un outil bien spécifique, qui peut être une petite brosse ou encore une sorte de spatule.
  • Les spécialistes recommandent d'effectuer ce dépistage tous les trois ans, après vous être livrée à deux premiers tests effectués à un an d'intervalle. À noter que les femmes enceintes qui n'ont pas subi de frottis au cours des trois dernières années, sont invitées à effectuer ce dépistage au cours de leur grossesse.

Bon à savoir

  • Si vous remarquez des symptômes comme des saignements vaginaux consécutifs à des rapports sexuels, en dehors de vos menstruations ou après la ménopause, il peut s'agir d'un cancer du col de l'utérus. Des règles plus conséquentes ou plus longues qu'à l'accoutumée, ainsi que des écoulements vaginaux suspects et des douleurs lors des relations sexuelles, sont d'autres signes annonciateurs d'un cancer du col de l'utérus qui n'aurait pas été dépisté. Pensez bien à exposer chacun de ces problèmes à vos médecins.
  • N'oubliez jamais que chaque jour compte dans le dépistage d'un cancer. En effet, un diagnostic rapide vous permet de conserver de véritables chances de guérison, alors qu'un diagnostic tardif est souvent à l'origine des décès provoqués chaque année par cette maladie.
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media