Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Pourquoi faire le vaccin ROR à mes enfants s'il n'est pas obligatoire ?

Pourquoi faire le vaccin ROR à mes enfants s'il n'est pas obligatoire ?

Créé pour prévenir tout danger de rougeole, oreillons et rubéole, le vaccin ROR n’est certes pas obligatoire mais vivement conseillé, surtout pour les nourrissons. Pour une raison simple : même si ces maladies sont encore bénignes, elles peuvent néanmoins provoquer des complications qui peuvent être très graves pour vos enfants. 

Vous aimez cet article ?

Un vaccin conseillé par les médecins

Généralement bénignes, ces pathologies peuvent toutefois entraîner des complications graves. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de vacciner tous les enfants contre ces trois maladies, dès l’âge d’un an. Pour faciliter cette démarche, un vaccin combiné, associant les trois vaccins, a été mis au point. Le vaccin ROR est recommandé pour tous les nourrissons à l’âge de 12 mois. Une seconde injection est recommandée au cours de la deuxième année, c’est-à-dire entre l’âge de 13 et 24 mois. Elle peut cependant être réalisée plus tard.

Chez les nourrissons gardés en collectivité, cette vaccination peut être réalisée plus tôt, dès l’âge de 9 mois. Lorsque la vaccination est effectuée entre 9 et 11 mois, il est recommandé d’administrer la seconde dose entre 12 et 15 mois. Il n’y a aucun risque à vacciner un enfant qui aurait déjà eu une ou deux des maladies contre lesquelles protège le vaccin ROR. La vaccination l’immunisera contre les autres maladies.

vaccination d'une petite fille

Des maladies bénignes mais aux complications nombreuses

La rougeole s'était faite de plus en plus rare en France, grâce à la vaccination devenue presque systématique sur le territoire. Néanmoins, des signes évoquant un retour de cette maladie ont récemment été observés. Le vaccin et le respect du calendrier de vaccination restent les meilleurs moyens de prévenir la maladie et ses complications sévères. Le vaccin contre la rougeole est très efficace et ses effets indésirables restent minimes (fièvre, rougeurs, etc.). Il est associé aux vaccins contre les oreillons et la rubéole, pour former le vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole).

De même les oreillons sont une maladie bénigne, mais dont les complications sévères (surdité, stérilité) justifient la généralisation de la vaccination. Le vaccin anti-oreillons est très efficace et bien toléré ; il fait partie du vaccin ROR.

La généralisation de la vaccination contre la rubéole, pourtant bénigne chez l'enfant, se justifie par le risque que fait courir la maladie à la femme enceinte et au foetus. Le vaccin anti-rubéole est efficace et bien toléré, c'est un des composants du vaccin ROR.

Des effets secondaires minimes

Les effets secondaires associés à la vaccination par le ROR correspondent, en outre, à ceux observés suite à la vaccination par chacun des vaccins qu’il contient. Le vaccin contre la rougeole peut provoquer une fièvre, parfois associée à une éruption cutanée. Ces effets indésirables sont néanmoins moins fréquents après la seconde dose du vaccin. Le vaccin contre les oreillons quant à lui provoque parfois une inflammation des glandes parotides (parotidite) fugace, indolore et unilatérale. Cet effet indésirable survient entre 10 et 20 jours après la vaccination. Une fièvre très modérée ou des rougeurs au point d’injection sont également parfois observées. Dans des cas extrêmement rares (1 sur 1 000 000), la vaccination contre les oreillons va entraîner une méningite. La vaccination contre la rubéole est bien tolérée chez l’enfant. Rassurez-vous, ces effets indésirables sont très rares et n’ont été observés que chez une infime partie des enfants vaccinés.

Bon à savoir

Avant toute vaccination, il faut s’assurer de l’absence de contre-indications. Dans ce but, votre médecin vous posera différentes questions relatives à votre état de santé et à vos antécédents médicaux ou ceux de votre enfant. S’il découvre une contre-indication temporaire à la vaccination, celle-ci sera différée. S’il découvre une contre-indication définitive (situation rendant l’administration du vaccin définitivement impossible), il la mentionnera sur votre carnet de santé. Le vaccin ROR est contre-indiqué dans les cas d’allergie à la néomycine, à des déficits immunitaires congénitaux (par exemple les enfants nés d’une mère séropositive) ou en période de grossesse chez les femmes adultes. Les vaccins contre la rougeole et les oreillons étant produits sur culture de cellules d’embryon de poulet, il convient de les utiliser avec précaution en cas d’allergie aux protéines d’oeuf.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media