Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Faut-il encore vacciner contre le cancer du col de l'utérus ?

Faut-il encore vacciner contre le cancer du col de l'utérus ?

Nombreuses sont les campagnes de sensibilisation et d’incitation au vaccin contre le cancer du col de l’utérus. Est-il vraiment utile ? Pourquoi est-ce si important ? Allo-Médecins vous informe.

Vous aimez cet article ?

Qu’est-ce que le cancer du col de l’utérus ?

Le cancer du col de l’utérus est la conséquence du virus appelé papillomavirus humain (ou HPV). Ce virus, n’est pas forcément dramatique, tout dépend de sa forme. Sachez qu’il est transmissible lors de tous types de rapports sexuels. Le papillomavirus humain peut provoquer des infections minimes qui, avec le temps, partent sans traitement.

Malgré cela, il existe des cas où le virus ne disparaît pas et où, au contraire, il remplace les cellules du col de l’utérus par des cellules pré-cancéreuses. Elles se transforment ensuite en un véritable cancer, stade auquel la prévention est alors inutile.

Pourquoi la prévention est-elle si importante ?

Les papillomavirus humain (HPV) une fois au stade de cancer fait l’objet d’un traitement lourd. Les jeunes filles ou les femmes vierge ne sont pas sujettes aux souches du virus qui se font par contact sexuel (souvent lors du premier). C’est pour cela qu’il est important de faire le vaccin avant, en prévention.

L’importance du vaccin contre le cancer du col de l’utérus

Il est donc très important de continuer le mouvement de sensibilisation au sujet du cancer du col de l’utérus. Il est majoritairement destiné aux jeunes filles ou aux femmes qui n’ont pas eu de rapports sexuels, ou très peu. Ce dépistage par frottis est extrêmement important puisqu’il permet d’éviter le cancer. Il faut savoir qu’il est une des causes de mortalité les plus importantes chez les femmes.

Le vaccin, lui, est controversé. En effet si la jeune fille est déjà atteinte par le virus, il n’aura aucune efficacité. De plus, ces vaccins ne sont pas efficaces en prévention dans 30 % des cas, puisqu’ils ne traitent pas tous les types de papillomavirus. En revanche, il faut savoir que la vaccination permet de diviser par deux le nombre de jeunes filles infectées.

Rien n’oblige les femmes à recourir à ces frottis de dépistage tous les trois ans environ. Cependant, tous les professionnels de la santé s’accordent à en souligner l’importance, ainsi que celle d’un suivi régulier par un gynécologue. Tout comme l’utilité du préservatif peut servir à réduire les risques.

vaccin cancer col de l'utérus

Bon à savoir

Avant l’âge de 30 ans, environ 30 % des femmes ont déjà eu le virus, et 70 % d’entre elles ne le savaient pas, puisqu’il s’élimine souvent naturellement. En revanche, pour les autres, la découverte d’un cancer à un stade avancé est une possibilité. D’où l’importance primordiale du vaccin et du dépistage.

Allo-Médecins vous explique comment se diagnostique le cancer du col de l'utérus.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media