Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels sont les dangers du vaccin contre le cancer du col de l'utérus ?

Quels sont les dangers du vaccin contre le cancer du col de l'utérus ?

En plus des débats qui animent le monde médical sur l'efficacité du vaccin contre le col de l'utérus, les éventuels effets secondaires de ce dernier font également polémique. Quelle est la vérité sur ce vaccin ? Est-il dangereux pour la santé ? Allo-Médecins vous apporte des éléments de réponse.

Vous aimez cet article ?

Prévention contre le cancer du col de l'utérus

Le cancer du col de l'utérus est le 12e cancer le plus fréquent chez les femmes. Cette pathologie, liée  à une infection persistante causée par les papillomavirus humains (HPV), a diminué de moitié depuis 30 ans. Cependant on dénombre encore 1 000 décès par an, en France, liés à ce cancer.

C'est le dépistage régulier par frottis, qui permet de remarquer les lésions précancéreuses et de les traiter avant qu'elles ne se développent.

En complément du frottis, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande, depuis le 28 septembre 2012, de recourir à une vaccination préventive pour les jeunes filles entre 11 et 19 ans. Les deux vaccins ayant une autorisation de mise sur le marché (Gardasil et Cervarix) ne protègent cependant pas contre la totalité des HPV, c'est pourquoi il est indispensable d'effectuer des frottis tous les deux ans à partir de l'âge de 25 ans.

dangers-vaccin-cancer-col-uterus

Les effets secondaires du vaccin

Sujette à controverse, l'efficacité du vaccin contre le cancer du col de l'utérus semble diviser les professionnels de santé. Le cancer du col de l'utérus mettant en moyenne 15 ans à se développer, les études sur ces vaccins manquent de recul, de l'avis de certains spécialistes.

En outre, les sels d'aluminium utilisés comme adjuvants de nombreux vaccins dont ceux contre le cancer du col de l'utérus, peuvent représenter un danger.

Le 22 novembre 2013, une plainte a été déposée en raison de graves effets secondaires supposés du vaccin Gardasil. En effet la double expertise commandée par la Commission d'indemnisation des accidents médicaux a conclu qu'il existait un lien de causalité entre l'injection du vaccin et « la réaction inflammatoire aiguë du système nerveux central » dont souffre aujourd'hui la jeune patiente (atteinte de sclérose en plaques, une maladie auto-immune). Pour autant ce lien de cause à effet n'est aujourd'hui pas prouvé et le risque pour une jeune patiente de déclarer une maladie auto-immune est le même, qu'elle soit vaccinée contre le cancer du col de l'utérus ou non.

Bon à savoir

  • En l'absence de données précises sur la dangerosité du vaccin contre le cancer du col de l'utérus, préférez demander conseil à votre médecin généraliste ou à votre gynécologue avant de décider de vous faire vacciner.
  • N'oubliez pas que le meilleur moyen de vous protéger contre le cancer du col de l'utérus est d'effectuer des frottis tous les deux ans. Ce dépistage est essentiel pour faire reculer la maladie.
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media