Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Qu'est-ce qu'une hypothyroïdie ?

Qu'est-ce qu'une hypothyroïdie ?

L’hypothyroïdie désigne une production d'hormones insuffisante par la glande thyroïde, cet organe en forme de papillon situé à la base du cou, sous la pomme d'Adam. Relativement peu connue, cette glande joue pourtant un rôle majeur dans le fonctionnement de l’organisme : elle contrôle entre autres le poids, le rythme cardiaque, l’énergie musculaire, l’humeur, la concentration, la température du corps, la digestion… Chez les personnes qui souffrent de ce dysfonctionnement de la glande thyroïde, tout se passe comme si l’organisme marchait au ralenti…

Vous aimez cet article ?

Causes de l'hypothyroïdie

L’hypothyroïdie se caractérise par une sécrétion trop basse des hormones T3 et T4, impliquées notamment dans la régulation du métabolisme de base des cellules de l'organisme, due principalement à une carence en iode. C’est ce que l’on appelle l’hypothyroïdie primaire c’est-à-dire liée à une défaillance de la thyroïde. De nos jours, la maladie est devenue beaucoup plus rare grâce à l’apparition du sel iodé dans l’alimentation courante mais elle reste encore très présente dans les pays du Tiers-Monde. Mais l’excès d’iode dans l’alimentation peut avoir des effets tout aussi néfastes ! C’est ce que l’on observe dans certains pays comme le Japon où la consommation d’algues est très importante ; une autre cause fréquente d’hypothyroïdie.

L’hypothyroïdie secondaire est quant à elle due à un dysfonctionnement de l’hypophyse, une glande du cerveau dont les sécrétions – chargées de stimuler les hormones T3 et T4 – sont insuffisantes.

Symptômes et traitement

Les symptômes varient souvent d’un patient à l’autre mais les médecins observent tout de même certaines constantes telles qu’une fatigue chronique, des troubles de l’attention ou encore des pertes de mémoire ponctuelles. Au niveau physique et musculaire, les crampes et les douleurs sont plus courantes ainsi qu’une prise de poids, malgré une alimentation "normale", et qu’un ralentissement du rythme cardiaque. Les femmes constatent la plupart du temps un arrêt des règles. Enfin, une baisse de la libido peut être constatée.

L’hypothyroïdie ne se guérit malheureusement pas. En revanche, elle peut être largement endiguée grâce à un traitement quotidien à base d’hormones thyroïdiennes de remplacement (ou de substitution). L’apport d’hormones permet de compenser le mauvais fonctionnement de la thyroïde et de rétablir un métabolisme normal.

Bon à savoir

Une telle maladie n’est pas à prendre à la légère. En cas de non-traitement ou bien de traitement non régulier, l’hypothyroïdie peut déclencher chez l’adulte un myxoedème. Cette sorte d’hypothyroïdie aggravée se manifeste par un visage bouffi, un teint de peau qui vire au jaunâtre voire une perte de conscience ou des comas dans les cas les plus graves.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media