Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Accoucher par césarienne risque-t-il de compliquer les futures grossesses ?

Accoucher par césarienne risque-t-il de compliquer les futures grossesses ?

La césarienne est une intervention chirurgicale pratiquée sous anesthésie générale ou locale au cours de laquelle le bébé naît à l'aide d'une incision effectuée dans l'utérus. Bien que ces interventions soient aujourd’hui pratiquées fréquemment et n’effrayent plus les femmes prêtes à accoucher, certaines complications peuvent tout de même survenir. En effet, une césarienne présente plus de risques qu’un accouchement classique par voie basse.

Vous aimez cet article ?

La césarienne et ses risques immédiats.

Une césarienne peut être effectuée en urgence – si l’enfant est trop gros, mal positionné ou qu'il présente des troubles cardiaques – mais elle est le plus souvent programmée en amont. Le praticien effectue une incision dans l’abdomen, libérant ainsi le liquide amniotique pour extraire le bébé.

Cette opération, assez fréquente, présente néanmoins quelques risques et peut avoir des complications tant pour le bébé que pour la maman. Tout d’abord, lors de votre séjour prolongé à l’hôpital, l’allaitement de votre nouveau-né risque d’être douloureux puisqu’une intraveineuse sera attachée à votre bras et que vous ressentirez encore des douleurs à l’estomac. Dans ces cas-là, une infirmière ou experte en lactation vous aide à trouver la meilleure position pour l’allaitement. De même, de simples mouvements comme la toux ou encore les éternuements procurent de violentes douleurs à l’abdomen ; et l’intervention en elle-même peut laisser une cicatrice permanente qui s’atténue avec le temps.

grossesse, risques d'une césarienne

Des complications post-opératoires pour le bébé et sa maman

Pour les mères, une césarienne n’est pas à prendre à la légère ! On estime que le risque de mortalité de la maman après une césarienne est multiplié par un facteur allant de 2 à 10 – selon l’âge – par rapport à un accouchement classique par voie basse. Les chiffres montrent qu’entre 20 et 40 % des décès chez la femme enceinte sont dus à une césarienne.

On retrouve des complications post-opératoires telles qu’une baisse de la fertilité, une infection de la cicatrice, un fort risque d’hémorragie tardive et d’infection urinaire. Mais la césarienne n’est pas non plus sans risques pour le bébé, on a observé de nombreux cas de problèmes respiratoires mais ils sont en général temporaires. L’incision peut provoquer une lésion au bébé mais c’est extrêmement rare.

Bon à savoir

En général, le médecin conseille à la jeune maman d’attendre environ un an avant de concevoir un autre enfant. Ce délai permet en fait une meilleure fermeture de la cicatrice et écarte les dangers d’infection. Pendant ce temps, essayez de faire des promenades quotidiennes pour empêcher la formation de caillots sanguins autre complication post-césarienne possible. Mais une césarienne ne doit pas non plus faire peur : elle reste le meilleur choix lorsque la voie vaginale présente des risques, votre sécurité et celle de votre enfant restant la priorité. N’hésitez donc pas à demander l’aide d’une sage-femme ou à discuter avec elle ou avec votre médecin de vos craintes et appréhensions. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media