Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Ma lubrification vaginale est insuffisante, que faire ?

Ma lubrification vaginale est insuffisante, que faire ?

La sécheresse vaginale est en fait un manque de lubrification vaginale pouvant occasionner de fortes douleurs lors des relations sexuelles et largement gêner la vie de femme et de couple. Comparable aux difficultés érectiles chez l'homme et liée à des facteurs tant physiques que psychologiques, elle doit être traitée selon les cas, avec des moyens locaux, ou un traitement hormonal substitutif.

Vous aimez cet article ?

Comment fonctionne la lubrification ?

Le vagin est entouré de corps érectiles, exactement comme il en existe dans le pénis. Mais ces corps érectiles ne se voient pas ! Sous l'effet du désir sexuel, ils gonflent en se remplissant de sang. La paroi de ces corps érectiles est une sorte de filtre à l’intérieur du vagin qui laisse passer le liquide de lubrification. Il est donc facile de comprendre pourquoi, quand une fille n'éprouve aucun désir, l'acte sexuel devient difficile : ses corps érectiles ne gonflant pas, ils ne produisent pas de liquide lubrifiant. Le rapport sexuel devient alors douloureux et ne produit aucune sensation de plaisir.

Causes physiques

D'abord, les changements hormonaux liés aux différentes phases de la vie d'une femme peuvent affecter la lubrification vaginale. La période la plus notable est celle de la ménopause. La chute du taux d'oestrogènes est responsable des malaises éprouvés chez la femme, notamment les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes. La ménopause entraîne également un amincissement de la paroi vaginale et la diminution de la lubrification, rendant souvent la pénétration désagréable, voire douloureuse.

D'autres changements hormonaux peuvent aussi causer la sécheresse vaginale. Par exemple, à la suite d'un accouchement et durant la période d'allaitement, la présence plus élevée de deux hormones – l'ocytocine et la prolactine – crée fréquemment ce désagrément.

De plus, l'adaptation à la vie avec un nouveau-né ainsi qu'au nouveau rôle de parent – manque de temps, stress, etc. – peut avoir un impact sur le désir et l'excitation sexuelle, laquelle peut, bien sûr, affecter la lubrification et causer la sécheresse vaginale. La prise de certains médicaments – tels que les  antidépresseurs, certains antihistaminiques entre autres – ainsi que la consommation de tabac peuvent être responsables du problème, ayant pour conséquence d'assécher les muqueuses, dont celles du vagin. Vous auriez donc tout intérêt à questionner votre médecin ou votre pharmacien !

sécheresse vaginale

Traitement

C'est le THS (traitement hormonal substitutif) à bonne dose oestrogénique qui redonne vie et souplesse aux muqueuses vaginales. ?Cet effet est rapide : quelques semaines suffisent en général dès lors que la quantité d'oestrogènes prescrite est à bon niveau. La restitution est alors à l'identique de ce qui préexistait avant la ménopause. En l'absence de traitement hormonal - ou même l'accompagnant s'il s'avère insuffisant - on peut utiliser des moyens locaux qui consistent à administrer des oestrogènes au contact des parois vaginales. Ces médicaments sont prescrits à raison de deux ou trois fois par semaine à placer au fond du vagin, le soir au coucher. Sur le plan relationnel et sexuel, insistez sur des préliminaires plus longs de façon à augmenter votre désir et votre excitation.

Pour les couples longue durée où la routine s'est confortablement installée, les relations intimes peuvent avoir perdu de leur… mordant ! Il est donc très important de prendre du temps pour faire rejaillir le plaisir sexuel et sensuel – par exemple, en optant pour des changements, des surprises, en érotisant l'attente et en faisant durer l'envie ! N’hésitez pas à demander l’aide d’un spécialiste comme un psychologue ou un sexologue.

Notre conseil

Afin d'éviter de perturber l'équilibre de la flore vaginale, il est préférable d'utiliser un savon très doux et de bien rincer à l'eau. Les douches vaginales, ainsi que les parfums et les déodorants utilisés pour cette partie du corps sont à  proscrire !

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media