Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
À quelle fréquence dois-je réaliser mes frottis ?

À quelle fréquence dois-je réaliser mes frottis ?

C'est une question que ne se posent pas assez souvent certaines femmes, en particulier chez les jeunes et pourtant, effectuer cet examen s'avère très important. Afin d'effectuer un frottis, il faut prendre rendez-vous chez votre médecin généraliste ou chez un gynécologue. Vous pouvez aussi faire des frottis dans les centres d'examens de santé de l'Assurance Maladie, les centres mutualistes, les PMI, certains laboratoires d'anatomo-pathologie et d'analyse de biologie médicale, sur prescription de votre médecin.

Vous aimez cet article ?

Comment réalise-t-on un frottis, et à quoi sert-il ?

La patiente est allongée, les pieds dans les étriers. Le gynécologue se sert d’un spéculum, un instrument qui permet d'élargir la cavité vaginale par l'écartement des parois du vagin, pour observer dans un premier temps, puis pratiquer le frottis cervico-vaginal, en prélevant, à l’aide d’une spatule, des cellules du vagin et du col de l'utérus. Cette ponction est indolore et ne dure que quelques secondes.

Les cellules dégagées sont étalées sur une lame de verre, puis envoyées dans un laboratoire de cytologie pour être analysées au microscope. Le but est de distinguer d’éventuelles cellules anormales évocatrices d'un cancer. Le médecin travaille avec un ou plusieurs laboratoires qui lui fournit le matériel nécessaire à l’examen et l’enveloppe pour envoyer ces prélèvements. C’est vous, qui êtes chargée d’envoyer au laboratoire les échantillons, contenus dans une enveloppe et que votre médecin vous a remis. Le laboratoire vous retourne alors les résultats ainsi qu’à votre médecin.

Outre le dépistage de lésions précancéreuses, le frottis permet aussi de découvrir des inflammations ou des infections, sans pour autant pouvoir en révéler leur nature. Pour ce faire, il est essentiel de vous rendre dans un laboratoire d’analyses, pour procéder à un prélèvement.

À quel âge et à quelle fréquence doit-on commencer à faire un frottis?

Il est conseillé, en France, d’effectuer un frottis à l’âge de 25 ans. Vous devez réitérez l’année suivante. Ultérieurement, et si les résultats du précédent frottis sont normaux, il est recommandé de le refaire tous les 3 ans, et ce jusqu’à l’âge de 65 ans.

Si votre frottis est anormal, votre médecin vous contacte afin de pratiquer une biopsie. Celle-ci permet de confirmer l’existence des lésions et d’en évaluer la gravité, elle consiste à prélever des cellules au niveau de la lésion du col de l’utérus, sous contrôle d’un colposcope (loupe spéciale qui permet de les visualiser).

Il est à noter qu’il existe un risque dès les premiers rapports sexuels. Il est donc conseillé de consulter un gynécologue dès ce moment. Le col de l’utérus est fragilisé dès qu’il est soumis aux éventuelles agressions consécutives à l’activité sexuelle. Le dépistage est particulièrement recommandé en cas d’attitude à risque (partenaires multiples, sans usage de préservatifs, tabagisme) ou d'état déficitaire au niveau immunitaire. Le Papillomavirus, transmis dans la plupart des cas, par voie sexuelle, reste l’un des principaux facteurs de risque.

En résumé

Le frottis est une habitude à prendre, pour envisager l’avenir avec sérénité ! Contactez votre gynécologue pour avoir des renseignements complémentaires.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media