Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Validé par des spécialistes

Comment se déroule une fécondation in vitro ?

Comment se déroule une fécondation in vitro ?

De plus en plus de couples sont touchés par les problèmes d’infertilité ; un sujet souvent douloureux à vivre. Depuis une trentaine d’années, la science a fait de nombreux progrès notamment grâce à la Fécondation In Vitro, la FIV, censée reproduire en laboratoire ce qui se passe naturellement dans les trompes, à savoir la formation de l’embryon par la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde. 

Vous aimez cet article ?

Qui est concerné par la FIV ?

La FIV est avant tout proposée aux femmes souffrant d'infertilité, en raison souvent de difficultés ovariennes (qui peut nécessiter un don d’ovocytes), d’endométriose (muqueuse utérine trop liquide ou au contraire trop dense) ou encore en cas de trompes bouchées. Elle peut aussi pallier, dans le cas d’un couple, la fertilité de l’homme dont le sperme serait insuffisamment pourvu en spermatozoïdes. Il est également nécessaire de justifier d'une vie commune depuis au moins deux ans. Il faut être en âge de procréer et les deux partenaires doivent être vivants au moment de la FIV.

fécondation in vitro

Le déroulement d’une FIV

Les ovules de la femme et les spermatozoïdes de l’homme sont prélevés. Chez ce dernier, l’extraction se fait de manière naturelle (masturbation) alors que la femme doit subir un traitement hormonal pour aider à la maturation de plusieurs ovules simultanément. Le prélèvement des ovules s’effectue sous anesthésie locale trente-six heures après cette stimulation hormonale à l’aide d’une aiguille introduite dans le vagin et dirigée avec l’aide de l’échographe. Une fois prélevés, les ovules et les spermatozoïdes sont stockés ensemble dans un liquide de culture à la température du corps : 5 à 10 ovocytes sont le plus souvent recueillis et conservés dans un incubateur à 37 degrés. C’est là que commence la fécondation, qui se fait généralement en 48 heures. En général, un ovocyte sur deux est fécondé et donne 24 heures après des embryons de 2 à 4 cellules dont certains sont transférés dans l’utérus 2 à 5 jours plus tard. Les autres sont conservés en congélation pour un éventuel transfert ultérieur ou en cas d’échec de la première tentative.

Un taux de réussite limité

Souvent utilisée en dernier recours par les couples (principalement), la FIV n’est pas pour autant une solution miracle. En fait, le taux de réussite de cette opération est environ le même que pour une fécondation naturelle. Néanmoins, ce taux a tendance à augmenter à force de répéter les tentatives. En général, la moyenne de réussite se situe à la 4ème FIV, pour une personne âgée de moins de 40 ans.

Bon à savoir

Une FIV coûte en moyenne 4 000 euros sans dépassements d’honoraires (jusqu’à 5 000 avec dépassements) pris en charge par l’Assurance Maladie dans la limite de quatre ponctions et implantations de spermatozoïdes avant l’âge de 43 ans. Le délai le plus courant entre 2 FIV est de 6 mois, ce qui correspond à deux tentatives par an environ. Le délai le plus court est d'environ 2 à 3 mois. Ce délai est encore plus court pour les femmes ayant plus de 38 ans. Le délai est plus long pour les femmes jeunes.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media