Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Qu'est-ce que le faux travail ?

Qu'est-ce que le faux travail ?

Au terme de votre grossesse, plusieurs signes peuvent évoquer le début de la phase de travail, étape précédent l’accouchement. Mais qu’est-ce que le faux travail ? En quoi diffère-t-il d’un début d’accouchement "normal" ? Allo-Médecins vous répond.

Vous aimez cet article ?

À quoi correspond le "faux travail" ?

Il faut tout d’abord définir le terme de "travail", qui désigne la phase préparant l’organisme et les voies génitales de la femme à la mise au monde du nouveau-né. Durant cette phase, débutent les contractions utérines qui permettent la mobilisation du bébé. Le col de l’utérus se dilate afin de permettre le passage de la tête de l’enfant. Une fois cette phase de travail terminée, le bébé est engagé dans les voies génitales maternelles, et la mise au monde peut alors avoir lieu sous la poussée des contractions.

On appelle "faux travail" des phases de contractions douloureuses, ressemblant très fortement aux contractions ressenties normalement durant le travail. Cependant, ces contractions sont inefficaces, ne mobilisent pas l’enfant et ne sont pas accompagnées d’une dilatation du col. De plus, ces contractions ne vont ni s’intensifier ni se rapprocher avec le temps. Il est alors très difficile de différencier les contractions du "vrai" et du "faux" travail. Le plus souvent, il est nécessaire d’avoir recours à un examen du col pour évaluer sa dilatation.

Que faire en cas de faux travail ?

Le faux travail n’annonce pas la survenue imminente de l’accouchement. En conséquence, il est important que les équipes médicales posent rapidement le diagnostic. La prise en charge repose alors sur des techniques de relaxation, permettant de vous détendre et de limiter les douleurs.

En plus de techniques douces telles que l’homéopathie ou l’acupuncture, il est également possible d’avoir recours à certains médicaments si les douleurs persistent. On utilise principalement des antispasmodiques, permettant le relâchement musculaire, ou encore certains antalgiques. Si rien n’y fait, la solution ultime sera la pose d’une péridurale, telle que celle pratiquée avant un accouchement. Ce geste permettra non seulement d’insensibiliser le bassin et donc de soulager rapidement les douleurs, mais également de dilater les muscles, pouvant alors déclencher la mobilisation du bébé et donc le début de l’accouchement.

contractions grossesse

Bon à savoir

De nombreux médicaments sont contre-indiqués durant la grossesse, car pouvant mettre en danger votre santé ou celle de votre bébé. Si vous ressentez des douleurs dues à un faux travail, demandez toujours conseil à votre pharmacien, votre sage-femme ou votre médecin avant de prendre un médicament de votre propre initiative.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media