Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Une femme enceinte peut-elle utiliser des substituts nicotiniques ?

Une femme enceinte peut-elle utiliser des substituts nicotiniques ?

Malgré toute votre volonté, il est difficile d’arrêter de fumer. Les traitements sont multiples pour un sevrage. Une aide stratégique peut alors être mise en place avec l’utilisation de substituts nicotiniques. Mais une femme enceinte, peut-elle les utiliser sans risque ? Allo-Médecins vous répond.

Vous aimez cet article ?

Comment choisir un substitut nicotinique pour une femme enceinte ?

Désormais, les femmes enceintes ont le droit d’utiliser des substituts à base de nicotine dans le cadre de leur tentative d’arrêt du tabac. Reste à savoir quel produit privilégier.

Tout dépend de l’état de dépendance de la personne qui fume. Pour une femme enceinte, le choix devra être discuté avec un médecin ou un gynécologue. Si vous êtes dans ce cas, on vous conseillera dans un premier temps de vous faire aider psychologiquement par un spécialiste afin de vous sevrer sans aide complémentaire. Si l’arrêt du tabac est difficile à appréhender, vous serez orientée vers une solution de substituts nicotiniques.

Sachez qu’il existe quatre sortes de substituts nicotiniques : le timbre ou patch, la gomme, l'inhaleur et le spray nasal. Le timbre ou patch par exemple est transdermique c'est-à-dire que la dose de nicotine passe du patch à la peau et se diffuse progressivement dans le corps. La gomme est à mastiquer, et la nicotine est absorbée via le mucus de la bouche. L’inhaleur est bien entendu à utiliser par voie orale et le spray nasal par voie nasale.

Les substituts nicotiniques pour femmes enceinte

Il devient important de limiter le passage de la nicotine dans le liquide amniotique durant la grossesse. Si une femme enceinte reste une fumeuse active, le risque pour son bébé est 8 fois plus important que chez une future mère sujette à du tabagisme passif.

Aussi, les substituts nicotiniques par voie orale sont à privilégier, du fait que ceux-ci mettront plus de temps à diffuser la nicotine dans le liquide amniotique. Par contre, les patchs ou les timbres diffusent plus rapidement la nicotine vers le liquide, c’est pourquoi ils sont déconseillés pour une femme enceinte.

Notre conseil

La prise de ces substituts nicotiniques oraux doit toutefois être envisagée dans un délai assez court pour une femme enceinte car des soucis d’irritations buccales risqueraient d’apparaître si le traitement était à long terme. Pensez également à vous faire aider après l’accouchement pour ne pas rechuter. Enfin, il est important de respecter les doses d’utilisation de substituts nicotiniques prescrites par le médecin ou pharmacien pour un sevrage efficace. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media