Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Puis-je être allergique aux médicaments ?

Puis-je être allergique aux médicaments ?

Il existe différents types d’allergies, certaines plus contraignantes que les autres. Celles aux médicaments ne sont pas très connues et se retrouvent pourtant à la source de débats et de questionnements. Allo-Médecins vous en dit plus.

Vous aimez cet article ?

L’allergie aux médicaments, en quelques mots

Il faut toujours lire les notices d’utilisation des médicaments. Ainsi, vous y apprendrez que la plupart d’entre eux sont allergènes, et que leur prise peut être accompagnée de risques et d’effets secondaires (qu’il s’agisse d’une injection, d’un comprimé, d’un sirop ou d’une pommade, ainsi que sous toutes autres formes).

Généralement, votre médecin connaît vos allergies, et il est capable de vous prescrire des médicaments sans que cela ne comporte trop de risques. Cependant, il arrive que ce soit lors de la consommation que les symptômes se déclarent (de quelques minutes à quelques heures après le moment de la prise, généralement entre douze et vingt-quatre heures après). Subir les effets secondaires d’un médicament ne signifie pas forcément que vous y êtes allergique, mais il vaut mieux être prudent.

allergie aux médicaments

Les allergies médicamenteuses les plus connues

Certaines allergies médicamenteuses sont plus connues que les autres, comme celles à l’aspirine, à la vancomycine, aux différents types de morphine et autres médicaments anesthésiques (comme le curare et le latex). L’allergie médicamenteuse survient lorsque votre corps pense que la substance ingérée est potentiellement dangereuse. Il essaye alors de la rejeter. Votre système immunitaire se met alors en alerte, et se fragilise. Il libère ainsi de l’histamine. Les allergies peuvent aussi se manifester directement à la prise de certains médicaments, comme les vaccins, l’insuline, la pénicilline ou lors de transfusions.

Une allergie se manifeste généralement sous la forme d’éternuements, de toux, de démangeaisons au niveau des yeux, et parfois de plaques d’irritation épidermiques (plus couramment appelées urticaire aiguë). Plus grave encore, il se peut que la réaction allergique provoque de l’asthme, une rhinite, un oedème de Quincke, voire un choc anaphylactique. Si vous constatez l’un de ces symptômes, consultez immédiatement votre médecin, en expliquant le déroulement des événements afin qu’il puisse plus efficacement déterminer la source du problème.

Il vous faudra alors effectuer un bilan allergologique au sein d’un centre spécialisé afin de trouver exactement à quoi vous êtes allergique (tests sanguins et cutanés, prise du médicament suspect et constatation des effets).

Bon à savoir

Sachez que la manifestation allergique n’obéit à aucune règle précise. Vous pouvez tout aussi bien avoir le même traitement depuis plusieurs années et tout à coup avoir les symptômes de l’allergie. Ou même en subir les conséquences suite à l’arrêt de votre traitement.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media