Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels sont les risques de la toxoplasmose lorsque l'on est enceinte ?

Quels sont les risques de la toxoplasmose lorsque l'on est enceinte ?

La toxoplasmose est une infection transmise par les animaux et est due à un protozoaire qui évolue dans toutes les espèces animales sous une forme latente. La plupart du temps, ce sont les souris qui, chassée par les chats, infectent ces derniers qui par la suite infectent les humains. La plupart du temps cette maladie est anodine mais lorsque l’on porte un enfant, les risques ne sont pas négligeables. Allo-Médecins vous explique. 

Vous aimez cet article ?

La transmission de l’animal vers l’homme

L’infection de la toxoplasmose s’effectue du chat vers l’homme. Les parasites se multiplient dans l’intestin du chat et se propagent dans tout l’organisme. L’infection se fait lorsque les chats déposent leur matière fécale partout autour d’eux. En France, deux tiers des chats sont infectés par la toxoplasmose. Pour les hommes, l’infection peut se contracter par plusieurs manières : en s’occupant de son chat ou en mangeant de la viande saignante ou bleue. Manger des légumes souillés ou boire du lait non pasteurisé peut également favoriser l’infection.

Est-ce une infection grave ?

Lorsque l’on est infecté par la toxoplasmose, nous présentons des symptômes caractéristiques similaires à une petite grippe : ganglion, petite fièvre, douleurs musculaires et articulaires, etc.) Bien que cela soit sans gravité pour les humains en général, les risques pour les femmes enceintes peuvent être conséquents. La toxoplasmose est néfaste pour le système immunitaire déficient des femmes enceintes, de la même manière que les personnes portant le VIH.

Lorsque l’on est enceinte, les protozoaires traversent le placenta et se logent au cœur du fœtus. Les risques pour le bébé sont des malformations cardiaques, neurologiques et oculaires et dans certains cas les plus graves : la mort du bébé.
La période la plus dangereuse pour l’enfant est entre la dixième et la vingt-quatrième semaine de grossesse.

Comment se protéger de cette infection ?

Chaque femme enceinte est obligée de se faire dépister en début de grossesse afin de savoir s’il y a une présence d’anticorps. Si oui, cela signifie qu’une ancienne infection est passée par là, ce qui élimine tout risque de transmission au bébé.

Si au contraire, la future maman n’a pas été contaminée, elle doit éviter tout contact avec les chats, de jardiner, d’éplucher des légumes ou de toucher à de la viande crue. Il faut également éviter de consommer des œufs et du lait crus.

En cas de contamination, la maman sera sous traitement antibiotique jusqu’à la date de l’accouchement.

Bon à savoir

Chaque année, 2 500 bébés naissent avec une toxoplasmose congénitale. Parmi tous les enfants infectés, 80 % naîtront sans problème particulier.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media