Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Que faire en cas de saignements pendant la grossesse ?

Que faire en cas de saignements pendant la grossesse ?

Concernant 25 % des femmes en début de grossesse, les saignements au cours de cette période sont généralement la source d’une grande inquiétude. De quoi peuvent-ils témoigner ? Est-il nécessaire de consulter ? Allo-Médecins vous dit tout.

Vous aimez cet article ?

Les causes de saignements au cours de la grossesse

Les saignements vaginaux sont assez fréquents durant les quelques premiers mois de la grossesse. Une des causes bénignes consiste en un phénomène appelé règles anniversaires. Comme son nom l’indique, il est possible, lors des 2 à 3 premiers mois, d’avoir des saignements aux dates ou auraient normalement dû arriver les règles. Ce phénomène n’est pas inquiétant. De même, il est courant d’avoir de petits saignements après un rapport sexuel ou après un examen gynécologique, du fait des modifications du col de l’utérus qui devient alors plus fragile sous l’influence des hormones.

Des causes plus graves peuvent être responsables de pertes sanguines. En début de grossesse, des saignements abondants peuvent indiquer une fausse couche. Ce phénomène d’avortement spontané peut être dû à un traumatisme au niveau de l’abdomen (chute, choc, etc.), ou à des anomalies de l’embryon (nombre anormal de chromosomes, embryon non viable, etc.). Enfin, un saignement peu abondant associé à d’intenses douleurs localisées sur un côté de l’abdomen peut indiquer une grossesse extra-utérine. Cette pathologie, potentiellement très grave, consiste en un développement de l’embryon dans une trompe et non dans l’utérus.

Comment réagir en cas de saignements ?

Il est très important de consulter rapidement un médecin dès l’apparition des premiers saignements, d’autant plus s’ils sont associés à des douleurs. Prenez bien soin également d’observer les pertes sanguines : notez l’aspect, la quantité, et la couleur, ces éléments permettront au médecin de s’orienter vers un diagnostic.

Suivant les diagnostics envisagés par le médecin, plusieurs examens peuvent être proposés. Tout d’abord un examen gynécologique permettra d’observer le col de l’utérus et d’y déceler une éventuelle lésion susceptible de saigner. Un dosage d’hCG, hormone également recherchée pour effectuer le diagnostic de grossesse, sera alors effectué pour attester d’une éventuelle fausse couche. Une échographie peut enfin être pratiquée, et permettra d’observer l’état du foetus, mais aussi du placenta qui est, lui aussi, susceptible de saigner. L’échographie permettra également de vérifier que le foetus est bien placé dans l’utérus, et non dans une de ses trompes.

saignements pendant la grossesse

Bon à savoir

Si la grossesse extra-utérine peut avoir des conséquences dramatiques, il existe cependant des traitements efficaces permettant de préserver la santé de la maman. Pour cette raison, une consultation est impérative en cas de saignements avec douleur au bas ventre.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media