Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Où m'adresser si je souhaite interrompre ma grossesse ?

Où m'adresser si je souhaite interrompre ma grossesse ?

Longtemps tabou, l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est désormais une nécessité pour certaines femmes. Plus que jamais, les femmes du 21ème siècle souhaitent concevoir dans des conditions optimales et ont besoin d’interlocuteurs adaptés pour interrompre leur grossesse. En effet, si vous êtes dans ce cas, ce choix est probablement difficile et peut-être ne savez-vous pas vers qui vous tourner. Allo-Médecins vous conseille.

Vous aimez cet article ?

Où m’adresser pour interrompre ma grossesse ?

Dans un premier temps, et dès que vous soupçonnez une grossesse, il convient de vous adresser à votre médecin ou à votre gynécologue. Que votre grossesse soit désirée ou non vous devrez vous rendre à deux consultations médicales obligatoires avec un délai de réflexion d’une semaine entre les deux. Votre médecin vous remettra alors un dossier-guide de l’IVG et vous informera des différentes méthodes envisageables, ainsi que de leurs risques. Si l’attente est trop longue ou que vous risquez d’atteindre le seuil maximal des 14 semaines de grossesse, vous pouvez également vous adresser au planning familial.

IVG avortement

Différentes méthodes d’interruption volontaire de grossesse

La principale distinction faite lors de l’IVG est celle entre l’interruption chirurgicale et l’interruption médicamenteuse.

Alors que l’interruption chirurgicale nécessitera toujours une hospitalisation pouvant aller jusqu’à 12 heures, celle qui se fait par voie médicamenteuse pourra être pratiquée dans le cabinet d’un médecin de ville. L’interruption chirurgicale consistera à aspirer l’oeuf une fois que votre col aura été dilaté par voie médicamenteuse. La voie médicamenteuse, quant à elle, consiste dans deux prises de comprimé, l’un interrompant la grossesse et l’autre provoquant des contractions qui entraîneront l’expulsion de l’embryon.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Avant votre IVG, un entretien psycho-social peut également vous être proposé. Il vous aidera à prendre la mesure de votre situation afin de poser votre décision définitive en pleine connaissance de cause. Une fois votre IVG passée, il vous faudra également passer deux examens de contrôle, l’un à la 14ème semaine, l’autre à la 21ème semaine. À ce moment-là, le médecin ou la sage femme vous proposera également un nouveau moyen de contraception qui peut être plus adapté à votre situation.

Notre conseil

Face au choc d’une grossesse imprévue et dès que vous envisagez l’avortement, n’hésitez pas à vous tourner vers votre médecin qui saura vous conseiller sans brusquer votre choix. Si vous êtes mineure, songez à vous faire accompagner par une personne adulte. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media