Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Pourquoi pratique-t-on une césarienne ?

Pourquoi pratique-t-on une césarienne ?

Concernant aujourd’hui près d’un accouchement sur cinq, la césarienne peut être indiquée dans de nombreuses situations. Voyons ensemble ce qui peut pousser votre médecin à vous proposer cette intervention.

Vous aimez cet article ?

Quand peut-on programmer une césarienne ?

On parle de césarienne programmée lorsqu’il est prévu avant l’accouchement de faire naître votre bébé de cette manière. Issue d’une discussion avec votre gynécologue obstétricien, cette décision est généralement prise compte tenu de votre état ou de celui de votre bébé.

Ainsi, un certain nombre de pathologies concernant la maman telles que l’hypertension artérielle ou certaines infections génitales (herpès par exemple) rendent la césarienne nécessaire. Certaines grossesses complexes rendent également plus difficile la mise au monde par voie basse. Les grossesses multiples, un bébé mal positionné (les fesses en avant) ou trop gros, ou encore une grossesse après 40 ans sont également de bonnes indications de césarienne. Le but est alors d’éviter de vous engager dans un accouchement par voie basse qui serait susceptible de mal se dérouler. Le passage au bloc permet une mise au monde plus sûre, protégeant à la fois le bébé et la maman.

Il est également possible de demander, sans raison médicale, un accouchement par césarienne. Il est cependant recommandé de bien discuter de chacune des solutions avec votre médecin et votre sage-femme. La décision finale sera prise d’un commun accord entre vous et le personnel soignant.

Quand pratique-t-on une césarienne en urgence ?

Dans un certain nombre de cas, l’accouchement et le travail par voie basse doivent être rapidement interrompus pour extraire chirurgicalement le bébé. Deux types de situations peuvent conduire à la césarienne : un accouchement qui ne se déroule pas comme prévu ou un bébé en mauvaise santé.

Lors de l’accouchement, il est possible que votre col de l’utérus ne se dilate pas assez et ne permette pas le passage de la tête du bébé. Les efforts fournis par l’enfant et sa maman ne permettront pas une sortie rapide en toute sécurité. Il est également possible que le bébé prenne une mauvaise position, bloquant ainsi sa sortie. Il faudra alors rapidement le dégager chirurgicalement.

Lors des naissances prématurées, l’équipe médicale peut vous proposer une césarienne afin d’éviter au bébé de longs moments de stress et de fatigue. En effet, si l’accouchement est une épreuve pour vous, c’est également le premier défi de votre bébé ! S’il ne semble pas assez armé pour le relever dans des conditions idéales, une césarienne s’imposera. Enfin, si l’équipe détecte une souffrance du bébé, la césarienne permettra de le libérer plus rapidement pour lui prodiguer les soins adaptés.

nourrisson accouchement

Notre conseil

Il est toujours plus confortable de savoir à quoi s’attendre une fois à l’hôpital. Lors des consultations prénatales avec votre médecin ou votre sage-femme, prenez le temps de discuter de toutes les possibilités d’accouchement. Vous serez plus rassurée le jour J !

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media