Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Qu'est-ce que les oreillons ?

Qu'est-ce que les oreillons ?

Les oreillons désignent une maladie virale infantile. Le nom "les oreillons" ne s'emploie qu'au pluriel et provient du fait que l'un des signes de la maladie est une douleur liée à l'inflammation des glandes parotides (glandes salivaires situées sous les oreilles) et des tissus nerveux. Généralement sans conséquences chez l'enfant, la maladie peut toutefois entraîner des complications lorsque l'adulte la contracte, notamment une stérilité chez l'homme due à l'atteinte des testicules. Allo-Médecins vous en dit plus sur les oreillons.

Vous aimez cet article ?

Comment se transmet les oreillons ?

Les oreillons sont dus à un paramyxovirus, virus de la famille des Paramyxoviridae.

Le virus des oreillons se transmet d'une personne à l'autre par l'air. Des gouttelettes de salive infectée par une personne malade pénètrent dans les voies respiratoires d'une personne saine :

  • lors de toux, éternuements, mouchages, contacts par des mains souillées par la salive ;
  • lors de contacts étroits avec des personnes infectées.

Le virus des oreillons se répand ensuite dans la circulation sanguine.

Quels sont les symptômes des oreillons ?

C'est après deux à trois semaines d'incubation, c’est-à-dire le temps qui s’écoule entre le moment où la personne entre en contact avec un malade et l’apparition des symptômes, que l'infection par le virus des oreillons se manifeste. Dans 20 à 40 % des cas, il n’y aucun symptômes et la maladie passe inaperçue. Toutefois, le sujet infecté, même non symptomatique, est surtout contagieux trois à six jours avant l'apparition des premiers signes et jusqu'à une dizaine de jours après l’atteinte parotidienne.

Dans la forme clinique des oreillons, les symptômes les plus fréquents sont :

  • une tuméfaction douloureuse des glandes salivaires ;
  • une fatigue ;
  • une sensation de malaise.

En règle générale, avec un traitement des symptômes, la guérison est spontanée en 8 à 10 jours.

Des complications sont possibles, notamment chez les adolescents et les adultes. Bien que rarement graves, certaines complications peuvent nécessiter une hospitalisation et justifient la vaccination, comme la méningite, la perte d’audition, la pancréatite, et l'atteinte des testicules, qui peut exceptionnellement conduire à une stérilité.

maladie des oreillons

Qui peut attraper les oreillons ?

La maladie peut être contractée par toutes les personnes qui n'ont jamais eu les oreillons et qui ne sont pas vaccinées.

Certaines personnes sont plus exposées que d'autres (par exemple, ceux ou celles qui travaillent avec des enfants ou des malades).

D'autres sujets sont plus sensibles aux complications de la maladie :

  • les femmes enceintes, surtout au cours du premier trimestre de grossesse ;
  • les personnes qui souffrent de troubles de l'audition ;
  • les hommes qui n'ont plus qu'un seul testicule.

Comment diagnostiquer les oreillons ?

Le diagnostic des oreillons est le plus souvent posé sur un examen clinique seul avec l’atteinte des glandes salivaires. Le diagnostic différentiel en cas d’atteinte isolée se pose avec d’autres parotidites virales ou bactériennes mais aussi médicamenteuses ou toxiques. Le diagnostic est ensuite confirmé par des analyses de sang.

Comment soigner les oreillons ?

À part, le traitement des symptômes, il n'y a pas de traitement particulier pour soigner les formes bénignes des oreillons.

Le meilleur moyen de se protéger, c’est de se faire vacciner. Notez que si vous êtes vacciné ou que vous avez été infecté par les oreillons, vous êtes protégé pour le reste de votre vie.

En France, la vaccination contre les oreillons est recommandée dans le calendrier vaccinal du nourrisson dès l’âge de 12 mois, avec le vaccin triple rougeole-rubéole-oreillons (ROR). Une seconde dose de vaccin ROR est ensuite nécessaire entre 16 et 18 mois. Un rattrapage avec 2 doses chez les sujets nés à partir de 1980 est également recommandé.

Lorsqu'un cas se déclare au sein d'une collectivité (crèche, école, entreprise, etc.), la personne n'est pas rejetée, toutefois, la fréquentation du groupe à la phase aiguë de la maladie infectieuse, n’est pas souhaitable.

Bon à savoir

N'hésitez pas à demander plus d'informations à votre médecin généraliste ou à votre pédiatre concernant les oreillons.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media