Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Que faire contre l'infertilité masculine ?

Que faire contre l'infertilité masculine ?

Synonyme de stérilité, l’infertilité masculine désigne une impossibilité à concevoir. Elle touche 10 % de la population mondiale. En France, parmi les 15 % de couples concernés par ce problème, dans 20 % des cas c’est l’homme seul qui en est à l’origine. Quelles en sont les causes ? Est-ce irrémédiable ?

validé par un spécialisteArticle validé par
Alenda Olivier
Chirurgien urologue
Vous aimez cet article ?

L’infertilité masculine : origines

On parle de différents types d’infertilité chez l’homme :

  • l’azoospermie, c'est-à-dire une absence totale de spermatozoïdes dans le sperme ;
  • l’oligozoospermie, à savoir une faible quantité de spermatozoïdes dans le sperme ;
  • l'asthénospermie, une mobilité faible des spermatozoïdes ;
  • la tératospermie, lorsqu’une grande partie des spermatozoïdes a une forme anormale ;
  • enfin la nécrospermie, terme utilisé lorsqu’une forte proportion des spermatozoïdes est morte.

Les causes de ces phénomènes sont multiples

Des facteurs environnementaux  peuvent entrer en ligne de compte. En effet, le taux de stérilité chez les hommes est plus élevé dans les pays industrialisés, ce qui est imputable à la pollution, à une mauvaise alimentation, à certaines consommations (alcool, tabac, substances illicites), à des traitements médicaux (antidépresseurs, chimiothérapie). Cela peut être également la conséquence d’une maladie ou d’une malformation : cancer, diabète, désordre hormonal, maladie infectieuse, sur-poids etc.

Bien que l’infertilité masculine puisse être dans certains cas expliquée par des désordres immunologiques, des travaux de recherche en biologie moléculaire ont mis à jour une cause importante de stérilité : une anomalie chromosomique. En effet, on a découvert que des micro-délétions sur trois régions du bras long du chromosome Y sont à l’origine de nombreux cas d’infertilité masculine. La perte de ces trois gènes, qui jouent un rôle important dans la spermatogenèse (fabrication du sperme), explique les phénomènes d’azoospermie et d’oligozoospermie.

Infertilité masculine : les solutions

En France, la loi de bioéthique du 29 juillet 1994 modifiée en 2004 puis en 2011 autorise l’assistance médicale à la procréation. On distingue deux catégories de procréation médicalement assistée :

1. Celle qui consiste à favoriser la fécondation in vivo : rapprochement des gamètes de l’ampoule tubaire, site physiologique de leur rencontre (inséminations cervicales, intra-utérine, transfert des gamètes dans la trompe de Fallope, etc.) ;
2. Celle qui réalise artificiellement la fécondation in vitro (FIV) : FIV classique, ICSI (injection intra cytoplasmique de spermatozoïde, qui est une injection de spermatozoïde dans l’ovocyte), IMCI (injection dans l’ovocyte d’un spermatozoïde sélectionné) par exemple.

Grâce aux avancées de la médecine, les hommes qui autrefois étaient considérés comme définitivement stériles sont désormais sauvés grâce à des techniques telles que l’ISCI (injection intra cytoplasmique de spermatozoïde). Le problème reste que les pères transmettent leur anomalie génétique à leur descendance masculine, ce qui expose cette dernière à connaître des problèmes de fertilité à l’âge adulte.

Notre conseil

Il convient bien évidemment de consulter un spécialiste afin d’être conseillé au mieux, par exemple le Centre de Stérilité Masculine du CHU de Toulouse. Seul un professionnel de la santé sera en mesure d’appréhender la problématique d’infertilité au sein du couple, d’étudier les causes qui touchent les patients personnellement et d'indiquer la marche à suivre pour en venir à bout.

Alenda Olivier
Cet article à été validé par :
Alenda OlivierChirurgien urologue
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media