Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
La tristesse a-t-elle des effets nocifs sur la santé ?

La tristesse a-t-elle des effets nocifs sur la santé ?

Tout le monde subit régulièrement des changements d’humeur ou des moments de tristesse. Celle-ci est dérangeante lorsqu’elle s’installe sur vous. Cependant, cela est tout à fait normal. La tristesse, en elle-même, n’est pas nocive. Ensemble, nous allons voir pourquoi. 

Vous aimez cet article ?

Les différences entre la tristesse, la déprime et la dépression

Il est important de différencier la tristesse de la déprime et de la dépression. En effet, la tristesse est un moment de ralenti. Vous vivez avec moins d’entrain, vous mangez avec moins d’envie, vous n’êtes que très peu motivé et vous allez moins vers les autres. Ce sentiment est tout à fait normal. En revanche, si celui-ci s’accroît et s’étend, il peut se révéler dangereux.

Lorsque la tristesse devient un symptôme récurrent et que vous ne parvenez pas à vous distraire ou à en sortir, il est possible de parler de déprime. Celle-ci n’est pas obligatoirement alarmante, mais il est important que vous la surveilliez. Lorsque la déprime s’installe, elle peut parfois laisser place à la dépression. À ce moment-là, il est important que vous alliez consulter un médecin et que vous vous ouvriez à votre entourage.

La dépression est due à des perturbations neurologiques ainsi qu’à des facteurs extérieurs qui peuvent avoir un impact sur votre santé mentale. Souvent, lors d’un grand changement dans votre vie, vous pouvez être perturbé, ce qui déclenchera une dépression. En principe, ces changements brusques ne sont que des facteurs déclencheurs, la cause d’une dépression est plus profonde.

tristesse et dépression

La tristesse est-elle nocive ?

La tristesse n’est pas plus nocive que n’importe quel autre sentiment que vous pouvez ressentir, tel que la joie ou la colère. En réalité, la santé mentale dépend d’un équilibre entre toutes les émotions, qu’elles soient positives ou négatives. Être triste n’est pas toujours un mal. Bien sûr, comme nous l’avons vu plus haut, il est important de surveiller cet état, il faut s’inquiéter s’il dure trop longtemps, mais généralement, c’est un sentiment qu’il est important de ressentir.

En effet, pour prendre conscience de la joie, il faut avoir ressenti de la tristesse. De même que pour connaître le bonheur, il faut savoir ce qu’est le malheur. Une vie équilibrée, même dans la tristesse, permet de mieux savourer les moments de joies. Quoiqu’il arrive, votre bonheur est personnel, sa définition dépend de ce que vous désirez. L’important est d’avoir conscience de toutes vos émotions, de les assumer et de les apprécier à leur juste valeur, même lorsque celles-ci ne sont pas faciles à supporter.

Notre conseil

Pour lutter contre la tristesse, vous pouvez vous interroger sur la manière dont votre corps réagit à cette peine. Ainsi, vous poserez un regard bienveillant et extérieur sur vous et cela vous aidera à dépasser ce moment difficile. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media