Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels sont les symptômes d'une dépression post-partum ?

Quels sont les symptômes d'une dépression post-partum ?

Le baby-blues est un état que près de 90 % des mamans rencontrent après un accouchement. Si vous avez déjà eu un enfant, vous avez sans doute déjà expérimenté ce moment de tristesse et d’incompréhension. Cependant, le baby-blues repart aussi vite qu’il est venu, à la différence de la dépression post-partum qui s’installe sur la durée.

Vous aimez cet article ?

Qu’est-ce que la dépression post-partum ?

Le baby-blues survient quelques jours après votre accouchement. C’est un moment où vous vous sentez triste, incapable de vous occuper de votre bébé et surtout, vos sentiments sont exacerbés, ce qui provoque de nombreuses crises de larmes. Ce baby-blues dure généralement deux jours et disparaît très vite de vos pensées. La dépression post-partum, qui concerne 10 % des mamans, est un prolongement du baby-blues et une évolution négative de ce dernier.

Les symptômes de cette dépression sont nombreux. Vous ressentez une profonde tristesse sans raison évidente, vous avez l’impression d’être une mauvaise mère et d’être incapable d’aimer votre bébé, ce qui provoque un sentiment de culpabilité et une dévalorisation. De plus, vous êtes irritable, contrariée, soumise à l’anxiété et vous ne supportez pas d’être seule. Dans les cas les plus graves, vous repoussez votre enfant et ne souhaitez pas vous en occuper. Tout vous semble alors impossible et vous avez le sentiment que cette situation ne changera jamais. Parfois, la dépression post-partum peut mener au suicide, voire mettre en danger la vie de votre nourrisson. Il est donc impératif de consulter un médecin si le baby-blues s’étend sur la durée.

dépression post-partum

Soigner la dépression post-partum

Le plus important est de consulter un médecin lorsque votre baby-blues se prolonge et mène à une dépression post-partum. Par la suite, il est conseillé d'en parler avec vos proches. En effet, cette dépression, en plus de vous nuire, peut nuire à votre enfant et à son évolution affective. Plus vous détecterez de bonne heure cette dépression, plus le traitement que vous suivrez sera efficace. Il est possible de s’en remettre avec l’aide d’un médecin et de vos proches.

Une psychothérapie peut vous aider à nouer des liens avec l’enfant que vous venez de mettre au monde. Celui-ci en a besoin pour son développement, ainsi que vous-même. L’aide à domicile, de la part de votre famille, peut vous permettre de trouver du temps afin de vous concentrer sur votre enfant ou sur vos centres d’intérêts. Les médecins peuvent aussi vous prescrire des antidépresseurs ou des anxiolytiques selon vos symptômes. De même, des somnifères peuvent être envisagés afin de réguler vos cycles du sommeil.

Nos conseils

  • Après avoir accouché, n’hésitez pas à voir du monde et à prendre du temps pour vous en dehors de votre enfant. Cela vous aidera à y voir plus clair et à parler de cet événement majeur de votre vie.
  • Si le baby-blues vous donne l’impression d’être une mauvaise mère, il est important que vous vous rendiez compte que ce n’est pas le cas : vous commencez à être maman, et les erreurs sont une étape obligatoire lorsque l’on devient parent. Vous ne serez jamais à l’abri de cela et afin d’y faire face, il est important de le comprendre et de l’accepter.
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media