Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Comment soigner des brûlures après un accident de moto ?

Comment soigner des brûlures après un accident de moto ?

Les chutes à moto peuvent avoir de nombreuses conséquences, de diverses gravités. En plus des traumatismes, les brûlures sont également fréquentes et demandent une prise en charge adaptée pour éviter les complications et soulager les douleurs. Voyons ensemble les bons réflexes à avoir.

Vous aimez cet article ?

Quels sont les différents types de brûlures ?

Une brûlure peut être provoquée par divers phénomènes. En plus des classiques brûlures thermiques, causées par une température élevée, il existe également des brûlures chimiques, électriques ou encore mécaniques. Ce dernier type, fréquemment rencontré dans les accidents de moto, est dû à un frottement brutal et énergique sur la peau. Par exemple, lors d’une glissade sur une surface dure.

On divise les brûlures en trois grands niveaux de gravité, selon la profondeur de peau atteinte.

  1. La brûlure du premier degré ne concerne que les couches les plus superficielles de la peau (épiderme). C’est une brûlure que nous avons tous expérimentée, par exemple à l’occasion d’un coup de soleil.
  2. Les brûlures du second degré touchent l’épiderme dans toute sa profondeur, mais également la couche inférieure, appelée derme. Elles sont caractérisées par l’apparition de cloques, emplies d’un liquide transparent. Selon l’épaisseur de derme brûlé, la sensibilité de la peau peut disparaître, tout comme ses capacités de régénération.
  3. Enfin, les brûlures du troisième degré sont des atteintes très graves atteignant toute l’épaisseur de peau qui peut alors prendre une coloration blanche à noire. La peau devient insensible, car les terminaisons nerveuses sont également détruites. Cela signifie donc que ces brûlures ne sont pas douloureuses. Il s’agit d’une altération très grave, car les capacités de régénération de la peau sont alors inexistantes.

Comment traiter des brûlures après un accident de moto ?

Les brûlures les plus fréquemment rencontrées dans une chute sont celles du second degré. Elles sont la conséquence du frottement de la peau sur le bitume. Selon leur profondeur, elles peuvent avoir altéré ou non la couche de cellules permettant la régénération de la peau. Elles sont également susceptibles de se compliquer d’une infection. Pour ces raisons, il est impératif de faire suivre ces lésions par un médecin, qui veillera à leur bonne cicatrisation. Des soins infirmiers pourront vous être proposés pour protéger les zones touchées, empêcher tout risque d’infection et favoriser une cicatrisation rapide.

Les brûlures du premier degré, qui peuvent se rencontrer dans des chutes à faible vitesse ou en cas de contact bref avec les parties chaudes de la moto, peuvent quant à elles être traitées en automédication. Il existe de nombreux soins indiqués dans ces cas, le plus connu étant bien entendu la Biafine. Attention cependant, la présence de plaies associées aux brûlures contre-indique souvent l’utilisation de ces crèmes. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

moto vitesse

Bon à savoir

Le meilleur moyen de traiter des brûlures est encore de les prévenir. Pour cela, pensez à vous équiper avec du matériel adapté avant chaque sortie en moto. Des tenues spécifiques en cuir, renforcées aux articulations et le long du dos, permettront de vous protéger des conséquences d’une chute. Bien sûr, le casque est toujours indispensable.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media