Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Pour quelles pathologies faut-il consulter un psychologue comportementaliste ?

Pour quelles pathologies faut-il consulter un psychologue comportementaliste ?

Par habitude, les individus se tournent vers les psychologues et les psychothérapeutes pour régler un problème psychiatrique, une phobie ou une dépression. Désormais, ils peuvent également porter leur choix sur la thérapie comportementale. Il s’agit d’une nouvelle forme de soins brève, pratique et active contrairement aux longues thérapies psychanalytiques fondées sur l’introspection. Comment se déroule la thérapie comportementale ? Pour quelles pathologies peut-on consulter un psychologue comportementaliste ? Explications...

Vous aimez cet article ?

La théorie comportementale, qu’est-ce que c’est ?

Alors qu’avec la psychanalyse, le thérapeute tente de revenir sur la source du trouble en intervenant le moins possible pour ne pas interférer dans l’association d’idées du patient, le psychologue comportemental a une attitude plus directive,  basée sur le dialogue et la participation plus active du patient.

L’objectif de la thérapie comportementale est de trouver une solution face à un comportement gênant, et non de faire profiter d’une écoute, comme c'est le cas de la psychanalyse.

Pour faire simple, le symptôme entraîne une conduite gênante et inadaptée. La thérapie comportementale travaille sur ce symptôme, en s’appuyant sur des techniques concrètes, pour apprendre à changer d’attitude. Il faut en fait, faire prendre conscience au patient qu’il a un problème et le mettre face à celui-ci. La finalité réside dans le fait qu’il apprenne à gérer son problème.

Pour cela, il faut que le patient perde ses mauvais réflexes, appris pendant l’enfance et renforcés par l’expérience quotidienne. L’investissement du patient passe alors par des exercices pratiques à effectuer quotidiennement. Le thérapeute le confronte progressivement à sa peur.

  • Si le patient souffre d’une angoisse ou d’un stress trop important, le psychologue peut faire appel à la relaxation.
  • Si cela s'avère nécessaire, un traitement médicamenteux accompagne la thérapie, pour les cas de dépression, par exemple.

L’effort étant très intense durant la thérapie, elle est donc relativement brève. La durée du traitement dépend de la complexité de la pathologie. En moyenne, les troubles anxieux peuvent être résolus en une vingtaine de séances tandis que les troubles de la personnalité nécessitent plus du double.

Par ailleurs, depuis quelques années, les thérapies comportementales se sont enrichies grâce aux approches cognitives, qui ne prennent plus seulement en compte le seul comportement observable mais aussi les idées que se fait l’individu de lui-même et de son environnement.

À qui peut s’adresser la thérapie comportementale ?

La thérapie comportementale ne résout pas toutes les pathologies cliniques mais elle fait preuve d’une efficacité supérieure dans de nombreux troubles. Cette efficacité s'appuie sur de nombreuses études contrôlées. La condition essentielle est d’abord de savoir si le patient est capable de se remettre en question et de prendre conscience qu’il a une véritable volonté de guérir et d’être actif. Cela nécessite de prendre son problème à bras-le-corps, sachant que les efforts sont généralement couronnés de succès.

Elle reste très efficace en ce qui concerne les phobies, les addictions (alcools, drogues, jeu, etc.), les dépressions, les troubles du sommeil, les troubles du comportement (sexuel, schizophrénie).

La thérapie comportementale traite aussi de manière efficace les TOC, l’anxiété, les problèmes relationnels, le stress post-traumatique, les troubles du comportement alimentaire.

Bien adapté aux enfants, le traitement comportemental traite les problèmes d’énurésie, la phobie scolaire, les troubles oppositionnels et de conduite, les troubles déficitaires et de l’attention (hyperactivité).

Notre conseil

La thérapie comportementale est indiquée pour toute personne en souffrance, enfant, adulte, personne âgée, ayant la volonté de retrouver un comportement plus en adéquation avec la réalité, et étant assez motivée pour s’investir dans un programme de soins laborieux permettant de faire disparaître ses difficultés.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media