Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Pourquoi entendre un cri nous fait-il peur ?

Pourquoi entendre un cri nous fait-il peur ?

Lorsque l’on entend un cri retentir, impossible de ne pas être alerté, de ne pas sursauter ou de ne pas avoir peur. Cette réaction « naturelle » du corps face au danger vient d’être analysée par des chercheurs américains. Alors pourquoi entendre un cri de terreur nous fait-il si peur ? Allo-Médecins vous explique. 

Vous aimez cet article ?

Crier pour alerter d’un danger

Pourquoi est-ce que tous nos sens sont en alerte lorsque nous entendons un cri retentir ? Une nouvelle étude menée par des chercheurs a été publiée dans la revue Current Biology. Les cris, s’ils sont liés à la peur sont faits pour nous alerter. Le son qu’ils provoquent active directement une partie de notre cortex auditif ainsi que la région du cerveau impliquée dans le traitement de la peur.

Pour mener leur étude, les chercheurs ont analysé des extraits de cris issus de plusieurs films et vidéos ainsi que d’autres sons humains comme une conversation, un discours, etc. Ils ont alors étudié leurs propriétés sonores ainsi que leur « rugosité ». Plus le cri est violent et rugueux, plus il fait peur : « Un cri module entre 30 et 50 hertz alors qu’une parole ne module qu’entre 4 et 5 hertz. Ce constat reste inchangé même si la langue utilisée est différente » affirme à la revue Science, le Pr David Poeppel, co-auteur de l’étude. Cette fluctuation de la rugosité propre au cri est la même que pour les alarmes de voitures et de maisons.

Observer le cerveau au scanner en écoutant un cri d’alerte

Après avoir établi le niveau de rugosité de chacun des sons, les chercheurs ont demandé à 16 personnes de regarder plusieurs films et vidéos en réalisant un scanner de leur cerveau. Résultat : l’amygdale, cette zone impliquée dans le traitement de la peur s’active lorsqu’une personne entend un cri mais elle ne s’active pas si cela concerne un autre son comme une conversation ou une chanson. « Si vous demandez à quelqu’un la provenance d’un son, sa réponse sera plus rapide et plus précise lorsqu’il s’agira d’un cri » explique le Pr David Poeppel.

La prochaine étape pour les chercheurs est de déterminer si l’amygdale se déclenche aux sons de cris d’autres espèces que l’homme adulte (animaux, nourrisson, etc.) et si ces sons déclenchent les mêmes parties de notre cerveau que les cris de peur.

Notre conseil

Ce genre d’étude sur les sons familiers aux hommes et ce qu’ils provoquent dans le cerveau permet aux chercheurs de comprendre comment les premières formes de communication ont évolué.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media