Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Je ne peux pas m'empêcher de mentir, est-ce normal ?

Je ne peux pas m'empêcher de mentir, est-ce normal ?

Le mensonge est un acte qui concerne tout un chacun au cours de sa vie, à un degré plus ou moins important selon les personnes. Mais est-ce normal de mentir régulièrement ? Quelle est la différence avec la mythomanie ? Allo-Médecins vous répond.

Vous aimez cet article ?

Quelle est la différence entre un menteur et un mythomane ?

Qui n’a pas été tenté au cours de sa vie de travestir la réalité ? Que ce soit pour se mettre en valeur, pour se protéger soi-même ou un proche, ou pour arranger un peu la réalité, c’est une expérience que chacun d’entre nous a déjà faite. Le mensonge n’est cependant pas utilisé avec la même intensité chez tout le monde. Le fait de mentir exagérément, tout en étant conscient de déformer la réalité, peut avoir de nombreuses conséquences (perte de confiance de l’entourage, perte d’amitiés, difficultés professionnelles, etc.), mais ne peut pas pour autant être qualifié de mythomanie.

La mythomanie est en effet une pathologie psychiatrique, définie par le fait de mentir continuellement de manière inconsciente, c’est-à-dire sans s’en rendre compte. Le mythomane ne cherche pas à tromper volontairement son entourage, mais plutôt à s’inventer une autre réalité plus douce à ses yeux. Cette pathologie peut être due par exemple à un complexe d’infériorité, ou à une volonté permanente de se mettre en valeur. Plusieurs degrés de sévérité existent, rendant la vie en communauté plus ou moins difficile.

Un excès de mensonge nécessite-t-il un traitement ?

En théorie, le simple fait de venir consulter cette page parce que vous avez tendance à mentir de manière trop fréquente montre que ces mensonges se font en toute conscience. Ce type de problème peut alors être pris en charge par un psychologue. Celui-ci va chercher, au cours de ses entretiens, les motivations poussant au mensonge pour tenter d’y remédier à l’aide de dialogues et de mises en situations.

Le traitement de la mythomanie exige par contre le recours à un médecin spécialisé en psychiatrie, qui va dans un premier temps poser le diagnostic. Par l’analyse psychiatrique du malade et de sa personnalité, le médecin tentera de faire ressortir de son subconscient les causes de cette affection, pour tenter de la traiter. S’il n’existe pas de médicaments dédiés au traitement de la mythomanie, d’autres méthodes de prise en charge semblent donner de bons résultats (psychanalyse, thérapie cognitivo-comportemenale, etc.).

bouche menteuse

Bon à savoir

Le recours à un psychologue ne nécessite pas de prescription médicale. Un simple rendez-vous peut être directement pris auprès du praticien. N’hésitez pas à lui faire part de vos préoccupations.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media