Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Dans quels cas un psychologue fait-il passer un test de QI à un enfant ?

Dans quels cas un psychologue fait-il passer un test de QI à un enfant ?

Manque d'attention en classe, comportement dissipé, voire asociabilité, il n'est pas rare qu'à l'initiative du corps enseignant ou d'un psychologue scolaire, un test de QI soit demandé pour un enfant dont le comportement pose problème. Une épreuve souvent vécue comme angoissante par les parents eux-mêmes qui pensent qu'à l'issue du test de QI, un verdict sans appel tombera : "votre fils est Einstein", ou au contraire... l'idiot du village ! Voici quelques éléments pour combattre les idées reçues et dédramatiser la situation.

Vous aimez cet article ?

Au départ, un comportement atypique

En classe, l'enfant s'ennuie ferme, éprouve un profond désintérêt pour les activités proposées ou n'arrive pas à se concentrer sur son travail, avec parfois un retard de langage, ce qui a pour conséquence des difficultés scolaires. À l'inverse, l'élève peut briller par la précision de son langage, son avance dans certains domaines (apprentissage de la lecture) et sa capacité à tout mémoriser. Deux situations opposées mais qui peuvent amener les parents eux-mêmes, l'enseignant ou encore l'orthophoniste à demander qu'un test de QI soit effectué par un psychologue. Dans tous les cas, la démarche a pour but de rassurer enfants et parents, et de s'assurer que l'enfant se situe dans une moyenne par rapport à ses camarades. 

Qui doit effectuer le test de QI ?

Il est impératif de s'adresser à un praticien agréé. Si le test de QI est effectué à la demande des parents, ceux-ci devront donc bien se renseigner au préalable pour trouver un psychologue homologué, qui ne sera pas remboursé par la Sécurité Sociale. Vous pouvez par exemple passer par un organisme social qui vous fournira une liste de praticiens.

Certes, Internet regorge de tests de QI gratuits en ligne mais il n'existe en réalité qu'un seul et unique test de QI reconnu, relativement chronophage, qui sera adapté à l'âge de l'enfant et toujours effectué en interaction avec le professionnel.

Pas de jugement, mais un bilan...

En théorie, le chiffre du QI n'est pas communiqué à l'issue du test, parce qu'il ne veut pas dire grand chose : à résultat identique, deux enfants n'auront pas les mêmes difficultés ou comportements en classe. Le test est une "photographie" des carences ou au contraire des forces de l'enfant pour permettre de poser un diagnostic sur un mal-être. Les résultats des tests peuvent aussi permettre de détecter les enfants dits "précoces", voire surdoués pour un éventuel placement en instituts spécialisés.

Notre conseil

Quels que soient les résultats du test de QI, il faut RE-LA-TI-VI-SER ! Un QI hors normes n'est pas gage de réussite sociale. Son seul but doit rester le mieux-être de l'enfant. En outre, il n'a pas vocation à être exhaustif : il ne prend pas en compte ce qu'on appelle le Quotient Émotionnel (QE), alors que la gestion et la compréhension des émotions est prépondérante dans la réussite sociale. La créativité, l'originalité ou encore l'imagination sont également les grandes oubliées du test de QI...

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media