Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Mon petit garçon est violent, est-ce normal ?

Mon petit garçon est violent, est-ce normal ?

Les enfants en grandissant développent différents aspects de leur personnalité. Il arrive que cela vous inquiète, par exemple dans le cas d’un petit garçon un peu trop enclin à la violence. Allo-Médecins vous en explique les raisons et vous donne les solutions à ce problème assez courant.

Vous aimez cet article ?

La violence chez l’enfant

Dès leur plus jeune âge, certains enfants peuvent se montrer violents. Quand les petits commencent à interagir avec autrui, la manifestation de leur sentiment ou de leur volonté n’est pas toujours très claire. Il faut donc leur expliquer au mieux le bon ou le mauvais dans leurs réactions. L’agressivité n’est jamais une réponse.

Certains psychiatres estiment que la violence et l’agressivité chez le petit garçon atteignent leur paroxysme entre les âges d’un et deux ans. Il ne faut jamais répondre à ses colères et ses crises par la violence et l’agressivité. Cela peut être épuisant, mais il faut savoir faire preuve d’une grande patience. Si à cet âge la manifestation de violence est encore compréhensible, au-delà, votre petit garçon a un problème : il en fait son seul moyen de réponse. Avant trois ans, punir un enfant ne sert à rien, il ne comprend pas le sens de sa punition. Il faut simplement faire preuve de fermeté. Dans tous les cas, il ne faut jamais nier la souffrance de votre enfant. Si vous ne savez pas comment y répondre, faites appel à un professionnel.

garçon violent jeux d'enfants

La violence scolaire

La violence du petit garçon peut prendre le pas sur les différents aspects de sa vie. L’école est un terrain vierge pour que cela se manifeste. Généralement, la violence scolaire se manifeste à cause d’un effet de groupe, votre enfant est entraîné par les autres, le mouvement est suivi. Il s’agit de la disparition de la responsabilité d’un seul au milieu de la masse qui donne l’impression, à terme, de n’être responsable de rien.

Les petits garçons comme les petites filles sont souvent soumis à une pression durant leur parcours scolaire. Certains seront mis sur le côté s’ils ne font pas "leurs preuves". C’est cet environnement de compétitivité qui peut favoriser la violence chez un petit garçon, quel que soit son tempérament.

En tant que parents, il vous faut ne jamais nier ce que votre enfant fait à l’école. Si les instituteurs ou professionnels scolaires viennent vous rapporter le comportement violent de votre enfant, il vous faut le gérer entièrement. Votre rôle est donc de reconnaître la faute de votre enfant pour qu’il puisse en faire de même et de discuter avec les équipes scolaires pour ne pas laisser la situation empirer.

Des solutions à la violence de votre petit garçon

Si jamais le problème de votre enfant persiste, les simples remontrances et discussions ne suffiront plus. Il vous faut alors envisager la possibilité de consultations avec un professionnel.

Souvent, le petit garçon ne parvient pas à parler de son problème avec ses parents, il faut un intervenant extérieur pour qu’il puisse s’exprimer librement. C’est un des premiers pas vers le mieux.

Nos conseils

Le recours à un psychologue ou pédopsychiatre est parfois essentiel. N’oubliez pas d’obtenir des recommandations par l’instituteur ou l’institutrice de votre enfant afin de vous diriger vers quelqu’un de compétent.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media