Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Mon enfant m'a demandé ce que c'était que la mort, dois-je lui expliquer ?

Mon enfant m'a demandé ce que c'était que la mort, dois-je lui expliquer ?

La mort est un sujet tabou dans la plupart des familles. Pourtant, la mort fait partie de la vie. Nous ne pouvons pas protéger nos enfants de cette réalité, un jour ou l’autre, ils y seront confrontés. Ils perdront peut-être un animal de compagnie, des grands-parents, un parent ou ils verront un animal mort sur le bord de la route. Alors, comment expliquer la mort aux enfants ? D’abord, il est important de démystifier la mort et le deuil. Quoique souvent reliés. En effet, on peut parler de la mort sans qu’il y ait un deuil à faire.

Vous aimez cet article ?

Adapter son discours à l’âge de l’enfant

Vers 3 ans à 5 ans, votre enfant a une compréhension limitée de la mort. Même s’il sait que le coeur de la personne décédée ne bat plus et que celle-ci ne peut ni entendre ni parler, il a de la difficulté à comprendre que la mort est définitive. Il pense qu’elle est réversible, que grand-maman viendra le voir demain. Pour l’aider à comprendre, dites-lui simplement que quand une personne meurt, c’est pour toujours et qu’elle ne revient pas. Pour atténuer la tristesse de ne plus revoir l’être aimé, mentionnez à votre tout-petit qu’il pourra toujours penser aux bons moments qu’il a passés avec sa grand-mère.

Choisir ses mots avec soin pour un concept difficile

Aidez votre enfant à comprendre que la mort s’inscrit dans le cycle naturel de la vie. Vous pouvez commencer par des exemples qui ne l’inquiéteront pas (comme les arbres, les papillons, les oiseaux et les poissons), en expliquant qu’ils ont tous une durée de vie qui leur est propre. Dites-lui aussi que, parfois, les êtres vivants tombent si gravement malades ou souffrent tellement qu’ils ne peuvent pas rester en vie. Cependant, insistez bien sur le fait que souvent les personnes et les animaux peuvent guérir de leur maladie et vivre très vieux. Quand vous parlez de la mort à votre enfant, abordez le sujet avec tact et sensibilité. Soyez aussi ouvert et franc que possible et laissez votre enfant mener la conversation. Encouragez-le à s’exprimer et à poser des questions. Répondez-y de votre mieux, tout simplement. Il est bon de ne pas lui cacher que vous ne savez pas tout et que certaines choses sont difficiles à comprendre pour tous les gens, quel que soit leur âge. Évitez d’utiliser des expressions comme "s’endormir", "partir" ou "s’en aller" pour expliquer la mort. Si vous dites à votre enfant que grand-papa s’est endormi, votre tout-petit risque d’avoir peur d’aller au lit, de crainte de mourir lui aussi. Même chose si vous lui dites que grand-papa est parti pour un long voyage. Votre enfant attendra son retour ou sera anxieux quand un être cher partira en voyage.

mère-fille en deuil

Notre conseil

Le choix de faire participer votre enfant aux rites funéraires dépend de vos valeurs familiales. Prendre part aux rites funéraires pourrait toutefois aider votre enfant à mieux comprendre la mort et à faire ses adieux à la personne décédée. Si vous croyez en la vie après la mort, parlez de vos croyances avec précaution, et sachez que votre enfant ne les comprendra peut-être pas toutes. L’important pour lui est de comprendre qu’il ne verra plus la personne décédée sur Terre.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media