Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Ma petite fille est amoureuse de son père, est-ce normal ?

Ma petite fille est amoureuse de son père, est-ce normal ?

"Quand je serai grand, je me marierai avec toi" ou le fameux complexe d'Oedipe. Les enfants sont souvent amoureux de l'un des deux parents. Mais cela vient-il d'une erreur d'éducation ou d'un dérèglement chez l'enfant ? Allo-Médecins fait le point pour vous.

Vous aimez cet article ?

L'enfant construit sa personnalité pas-à-pas

C'est généralement vers l'âge de 4 ou 5 ans qu'un enfant peut commencer à vivre ce que l'on appelle communément le complexe d'Oedipe, c'est à dire tomber amoureux, de manière plus ou moins intense, du parent de sexe opposé. Finalement aussi répandu chez les filles que chez les garçons, ce phénomène est une phase tout à fait normale du développement de l'enfant dans l'affirmation de sa personnalité. Cette période comprend plusieurs caractéristiques qui peuvent, à différents niveaux, perturber votre enfant et qui requièrent donc toute votre attention. L'enfant ressent des sentiments contradictoires : il voit son parent de même sexe à la fois comme un rival mais également comme un modèle. La petite fille veut ainsi ressembler à sa mère, se maquiller, être belle, être intelligente mais également avoir toute l'attention du père, être son amoureuse. Elle essaye ainsi différentes approches de séduction envers lui. L'enfant ressent également de la déception de ne pas avoir de retour de la part du parent concerné.

C'est en fait une construction de la masculinité ou de la féminité qui se déroule sous vos yeux : ressembler à maman et "draguer" papa fait partie du développement d'une petite fille dans l'affirmation de sa féminité. Il en va de même pour les petits garçons.

Rien de malsain, que du temporaire

relation père fille

Pas de panique, votre enfant ne fait que se développer normalement et son complexe d'Oedipe va très vite disparaître. En effet il comprend par lui-même que son père ou sa mère a déjà choisi son/sa partenaire mais également qu'il ne pourra atteindre la taille du conjoint que dans très longtemps. Il renonce ainsi petit à petit à séduire mais efface également toute notion de rivalité avec le parent de même sexe : il commence uniquement à l'admirer et à le prendre comme modèle pour un jour, lui aussi, pouvoir trouver le partenaire idéal.

Les réactions à avoir

Comment aider votre enfant à passer son complexe d'Oedipe sans traumatisme ? Vous devez l'aider à gérer ces sentiments contradictoires. Pour commencer, ne riez surtout pas à ses tentatives de séduction, cela ne ferait que l'humilier. Ensuite, faites-lui comprendre que ses désirs ne sont pas réalisables : laisser un enfant croire qu'il peut séduire son parent est très mauvais, cela installe une confusion dans son esprit et dans les rôles au sein du foyer. C'est ainsi que de nombreux enfants refusent à la longue l'autorité d'un des deux parents pour n'en écouter qu'un seul. Sans vous moquer de votre enfant, expliquez-lui également clairement les choses et établissez les limites qui s'imposent : par exemple, si la petite fille essaye d'embrasser son père, ce dernier doit absolument refuser et lui expliquer que ce geste est réservé à maman.

Bon à savoir

Une fois la phase du complexe oedipien passée, l'enfant se tournera naturellement vers les petites filles et petits garçons de son âge comme des modèles de masculinité et de féminité. Il ne cherchera plus à remplacer sur le moment un parent, et donc à conquérir le second, mais les prendra comme des exemples à suivre pour sa vie future. En cas de doute sur le comportement à adopter, n'hésitez pas à consulter votre pédiatre qui vous expliquera comment réagir face à votre enfant.

Retrouvez également nos conseils pour répondre aux questions embarrassantes de votre enfant.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media