Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Dois-je autoriser mon adolescent à recevoir ses petit(e)s-ami(e)s à la maison ?

Dois-je autoriser mon adolescent à recevoir ses petit(e)s-ami(e)s à la maison ?

Vos enfants grandissent et il n’est pas toujours facile de savoir où poser les limites de leurs libertés à la maison. La question des petit(e)s-ami(e)s arrive assez rapidement. Pouvez-vous les laisser venir chez vous ? Allo-Médecins vous donne quelques conseils…

Vous aimez cet article ?

Les amours adolescentes

Si votre adolescent est en couple, il y a de fortes chances qu’il ne vous en parle pas, ou ne le mentionne que de façon très superficielle. Cela est normal, la part d’intime et de secret est très importante à cette période de la vie, et il est courant qu’il/elle veuille la préserver. Cependant, comme pour tout, il est important d’évoquer avec votre enfant les questions relatives au sexe de manière dédiabolisée dès qu’il en ressentira le besoin.

Outre cela, en tant que parent, il vous faut tout de même établir une frontière entre ce qui le concerne et ce qui vous concerne. Si votre enfant ressent le besoin de ramener son ou sa petit(e) amie(e) à la maison, prenez le temps de la réflexion. Invitez déjà au préalable cette personne chez vous, pour apprendre à la connaître.

Dormir dans le même lit

Si votre adolescent vous demande l’autorisation pour que son ou sa petit(e) amie(e) vienne à la maison, il y a de fortes chances pour qu’il vous demande un jour si elle/il peut passer la nuit, et donc, s’ils peuvent tous deux dormir dans le même lit. Ne soyez pas pris au dépourvu, si vous ne savez sincèrement pas quoi répondre, demandez lui un temps de réflexion.

Il vous faut garder en tête que les relations sexuelles entre les adolescents sont une réalité (la moyenne d’âge étant 17 ans). Si votre adolescent manifeste l’envie de vous présenter la personne avec qui il est, il y a chez lui un véritable désir de vous impliquer et qui sous-entend le sérieux de sa relation. Ainsi, accueillir son ou sa petit(e) amie(e) sous votre toit peut être très positif. La vie sexuelle des jeunes existe, autant la garder à l’oeil, proposer un environnement sain et sûr, en faisant preuve d’un peu de lucidité.

Interdire pour laisser plus de liberté

Certains psychologues conseillent cependant de refuser la venue des petit(e)s amie(e)s à la maison car, pour eux, les parents n’ont pas à régir la vie sexuelle de leurs enfants. L’interdiction permettrait aux adolescents de se sentir indépendants, et donc de grandir d’une certaine manière, par cette rupture nette avec l’oeil parental. Cependant, toutes les situations sont différentes et de nombreux facteurs peuvent entrer en compte dans votre décision finale, il faut aussi faire confiance à votre jugement.

mère et adolescent

Bon à savoir

Si vous interdisez la venue du ou de la petit(e) ami(e), cela ne changera rien, si ce n’est que, cela est bien connu, l’interdit donne envie de faire le contraire de ce qui est défendu.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media