Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels sont les symptômes du baby-blues ?

Quels sont les symptômes du baby-blues ?

De nos jours, le baby-blues touche de nombreuses femmes après l’accouchement. Il peut être ressenti de manière plus ou moins grave suivant votre situation familiale ou votre caractère. Cependant, il existe des solutions pour vous aider à faire face au baby-blues et savourer pleinement votre vie de jeune maman.

Vous aimez cet article ?

Pourquoi le baby-blues ?

Considéré comme peu grave, le baby-blues n’est pas une maladie, mais plutôt un sentiment de mal être qui peut se manifester chez vous dans les jours qui suivent l’accouchement de votre enfant. Généralement, ce dérèglement émotionnel ne dure pas plus de quelques jours, ou de quelques semaines. Il se présente souvent sous forme de manque de sommeil, d’une humeur triste, d’irritabilité ou encore de doutes concernant votre capacité à vous occuper de votre bébé. Il peut aussi entraîner des variations de poids, dues à des changements dans votre appétit.

Les conséquences du baby-blues sont plus ou moins graves selon la maman. Cela peut aller du simple baby-blues, qui touche une majorité de femmes, à la dépression post-natale, qui se caractérise par une prolongation de ce baby-blues et qui, dans ce cas, nécessite une attention médicale. Le cas le plus dangereux, mais aussi le plus rare, se nomme la psychose puerpérale qui se traduit par des délires hallucinatoires et peut mettre en danger la vie de la mère ainsi que celle de l’enfant.

Comment traiter le baby-blues ?

Le baby-blues se manifeste souvent chez vous par un sentiment de solitude, voire une impression d’isolement suite à la naissance de votre enfant. La meilleure solution pour le faire disparaître, c’est de vous sentir entourée, soutenue. Engager la conversation avec vos proches, votre médecin ou une autre jeune mère vous permet de mieux comprendre ce qui vous arrive afin de reprendre le dessus sur votre vie et de vous rassurer.

Si la dépression persiste et continue dans le temps, il est recommandé que vous alliez consulter votre médecin qui choisira, avec vous, le traitement qui convient : la prise d’antidépresseurs, d’anxiolytiques ou de somnifères pour réguler votre sommeil. Il peut aussi vous orienter vers une psychothérapie de soutien. Une aide à domicile peut aussi être la bienvenue pour vous aider à vous reposer physiquement, mais aussi psychologiquement.

femme psychologue

Bon à savoir

Avant l’accouchement, demandez à vos proches de vous aider après la naissance de votre enfant. Cela vous permettra de vous sentir moins seule et de prévenir les risques de dépression une fois de retour à la maison.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media