Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels sont les signes à surveiller pour éviter la bronchiolite aiguë du nourrisson ?

Quels sont les signes à surveiller pour éviter la bronchiolite aiguë du nourrisson ?

Particulièrement vulnérable, les nourrissons doivent être constamment surveillés afin de ne pas être exposés inutilement à des attaques extérieures de virus. Alors que les températures chutent rapidement, les affections respiratoires peuvent s’avérer dramatiques pour les plus petits, c'est pourquoi il est important que vous soyez en mesure d’identifier rapidement les signes d’une bronchiolite et d’y réagir de façon appropriée.

Vous aimez cet article ?

Qu’est-ce qu’une bronchiolite aiguë ?

Maladie hivernale, la bronchiolite est une affection respiratoire de type viral, qui touche principalement les nourrissons. Chaque année elle affecte environ 30 % des enfants, ce qui correspond à 460 000 cas en France. Alors que l’incubation est seulement de deux à huit jours, l’élimination du virus, elle, est beaucoup plus longue, d’où la nécessité de mettre en place un traitement antibiotique dès l’apparition des premiers symptômes.

Quels sont les signes à surveiller pour éviter la maladie ?

La bronchiolite étant une affection respiratoire, les premiers symptômes de la maladie se situeront au niveau de la respiration de votre enfant. Au moment des pics de bronchiolite, surveillez le nez et la respiration de votre bébé. Si un nez qui coule ou une respiration bruyante ne sont pas nécessairement des signes alarmants, ils peuvent le devenir lorsque votre nourrisson est agité, que vous constatez des poussées de fièvre, qu’il tousse et que sa respiration devient sifflante.

Dans la majeure partie des cas, vous vous rendrez également rapidement compte que votre enfant refuse de prendre le biberon normalement. Dès l’apparition de ces symptômes, consultez votre médecin qui effectuera un examen approfondi afin de vous prescrire les antibiotiques nécessaires. 

bronchiolite aiguë du nourrisson

Comment prévenir la bronchiolite ?

Bien que la bronchiolite aiguë du nourrisson ne soit pas une maladie grave, il convient de la traiter efficacement et surtout de la prévenir par des gestes simples. En effet, pour les populations à risque comme les enfants prématurés, les enfants victimes d’une malformation cardiaque ou d’une affection respiratoire chronique les conséquences peuvent parfois être plus importantes. Pensez donc à vous laver les mains correctement avant et après chaque soin de votre bébé. Évitez également de laisser votre nourrisson entrer en contact avec des personnes enrhumées ou grippées.

Notre conseil

Si votre bébé fait partie d’une population à risque, votre médecin peut vous proposer certains traitements préventifs, qui vous permettront d’éviter de l’exposer inutilement à la bronchiolite. Pour l’instant, aucun vaccin ne pourra toutefois vous être proposé. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media