Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Comment soigner un panaris ?

Comment soigner un panaris ?

Un panaris est une infection somme toute assez fréquente, en général localisée sur le contour de l’ongle du doigt ou d’un orteil. Pouvant être très douloureux, le panaris survient quelques jours après une plaie cutanée, même très légère, qui permet aux bactéries présentes à la surface de l’épiderme de pénétrer dans la blessure laissée béante et d'infecter ongles et tissus. Il peut se soigner très rapidement via une désinfection. C’est même préférable car un panaris qui s’aggrave et c’est la chirurgie qui devient indispensable.

Vous aimez cet article ?

Faire mûrir le panaris

Sachez tout de même que tout type de blessure peut amener vers un panaris. Que ce soit un choc, une coupure profonde, une manucure brutale ou une piqûre d’insecte, vous pouvez observer quelques jours après les premiers signes d’inflammation : rougeur et gonflement.

C’est pour cela qu’il faut prendre le problème à bras le corps dès le début de l’infection. Dans le cas d’un panaris superficiel – se situant sur le contour du doigt seulement – il s’agit de le faire mûrir afin d’en arrêter les effets. Pour cela, plongez plusieurs fois par jour votre doigt infecté dans des bains d’eau tiède et de gros sel. La plaie va alors ramollir, faisant sortir le pus et une fois la plaie propre, vous pourrez appliquer des compresses d’alcool à 60°. Conservez ces compresses plusieurs heures jusqu’à ce que votre doigt reprenne un aspect normal. Certains utilisent des bains d’eau tiède ou d’eau de Javel, qui est efficace aussi mais à manipuler avec précaution.

coupure doigt panaris

Le cas du panaris profond

Par panaris profond, on entend généralement la complication d’un panaris superficiel non soigné. L’infection ne reste pas seulement en surface mais s’étend aux tendons musculaires de la main. Pour cela, pas de remède miracle : chirurgie et antibiotique. Le praticien doit alors exciser la partie infectée et nettoyer la plaie en retirant tout le pus. Les antibiotiques sont en général des pansements spéciaux à appliquer sur la plaie. Cette opération doit être faite dans les plus brefs délais pour empêcher l’infection d’atteindre l’os de la phalange touchée par le panaris. Une infection qui reste rare toutefois.

Nos conseils

Afin d'éviter un nouveau panaris, certaines règles simples sont à respecter telles qu’arrêter de se ronger les ongles et/ou la peau des doigts. Si vous êtes bricoleur, veillez à porter des gants et en cas d’écharde, désinfectez avant de penser à l’ôter. Si vous êtes déjà infecté, évitez de toucher les aliments avec les mains ; cela peut provoquer des cas de diarrhées aiguës. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media