Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Comment l'ophtalmologue calcule-t-il la correction de mes lunettes ?

Comment l'ophtalmologue calcule-t-il la correction de mes lunettes ?

L'ordonnance est capitale pour la réalisation de vos lunettes, elle a été remplie par un médecin ophtalmologiste dont le rôle est essentiel. Vous vous perdez entre tous ces chiffres, toutes ces abréviations ? C’est normal : voici quelques "trucs" pour comprendre votre ordonnance !

Vous aimez cet article ?

L’examen optique préalable

Avant de vous délivrer une ordonnance, l’ophtalmologue doit bien savoir de quel mal optique vous souffrez. Pour cela, l'examen ophtalmologique le plus courant évalue l'acuité visuelle. Le patient lit des rangées de lettres majuscules d'imprimerie sur un optotype suspendu au mur (échelle de Monoyer), dont les dernières lettres sont Z et U. Les rangées de lettres ont des tailles différentes ; le sujet est placé à une distance de 5 mètres et on lui demande quelles sont les plus petites lettres dont il peut distinguer la forme.

L'acuité visuelle se mesure par le rapport de la distance séparant le patient du tableau sur la distance à laquelle ce tableau est vu par une personne ayant une vue normale. Le tableau, appelé optotype de Snellen, a été mis au point au dix-neuvième siècle par l'ophtalmologue hollandais Herman Snellen.

correction acuité visuelle

L'ordonnance : un charabia à décrypter

Bien comprendre votre ordonnance pourra vous être utile si vous souhaitez par exemple acheter vos lunettes en ligne. Pour bien lire votre ordonnance il faut d'abord savoir quel est l'amétropie, c'est-à-dire le ou les défaut(s) dont votre oeil est atteint. L'hypermétropie, la myopie, l'astigmatisme et la presbytie sont les principaux défauts oculaires que les lunettes ou les lentilles peuvent corriger.

Les valeurs de votre correction sont exprimées en quart de dioptrie et l’ordonnance se divise en 2 parties – vision de loin et vision de près – pour chacune desquelles l’ophtalmologiste étudie le comportement de chacun des deux yeux. Pour la vision de loin, Les chiffres hors parenthèses, précédés du + correspondent à une hypermétropie, ceux précédés du - correspondent à une myopie. Les chiffres entre parenthèses correspondent à un astigmatisme, le nombre qui suit est en degré et correspond à l'orientation de l'astigmatisme. Par exemple, un oeil hypermétrope doit voir sa puissance augmentée pour qu’il puisse voir de loin. Le port de lunettes ou de lentilles de contact ayant une puissance positive permet donc d’ajouter à la puissance de l’oeil la puissance des verres de lunettes (ou des lentilles). Les deux yeux peuvent néanmoins avoir deux corrections différentes : +2.50 pour le droit et 3.00 pour le gauche.

Bon à savoir

Depuis février 2014, l’ordonnance est obligatoire pour acheter des verres correcteurs. Néanmoins, les lunettes peuvent être renouvelées - sans passer par l'ophtalmologue - même si la correction a changé. Il suffit pour cela de présenter une ordonnance de moins de 3 ans à votre opticien.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media