Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Pourquoi le dos est-il une partie de notre anatomie si sensible ?

Pourquoi le dos est-il une partie de notre anatomie si sensible ?

Le mal de dos est un problème qui touche un grand nombre de personnes. Points, inflammations, courbatures, les soucis sont nombreux et toujours très désagréables. Mais pourquoi le dos est-il donc si sensible ?

Vous aimez cet article ?

Le dos : une base osseuse

Le dos en lui-même n'est pas sensible : ce sont les muscles et les os qui le composent qui le sont. Au vu du nombre d'os et de muscles qui se rejoignent au niveau du dos, il est normal qu'il soit plus souvent endolori. En tant que vertébrés, c'est grâce à notre colonne vertébrale que nous avons la faculté de marcher debout. Le fait de se déplacer sollicite les muscles, sans qu'aucun effort ne soit fourni. En fonction de l'état général du corps, ces muscles peuvent faire l'objet de courbatures et entraîner un mal de dos.

Même sans marcher, le corps subit les conséquences de la gravitation. Cette force concerne toutes les espèces vivantes, mais l'Homme en souffre beaucoup plus que les autres. Chez nos amis à 4 pattes, cette force s'exerce principalement sur la tranchée de la colonne vertébrale. Chez l'être humain, ce sont les disques qui la subissent, en particulier si l'individu a une masse corporelle importante. La courbure de la colonne vertébrale est également importante, tant pour la marche que pour l'équilibre. Une mauvaise posture dérègle la configuration anatomique du corps, entraînant l'apparition de douleurs.

Par conséquent, l'usure de ces disques est inévitable et plus rapide que chez les autres espèces. Cette détérioration est l'une des principales causes de la douleur : quand la souffrance arrive, il est trop tard pour prendre des précautions.

Des muscles du dos endoloris

Les muscles sont très présents dans la région dorsale. Attachés aux os, ce sont eux qui permettent le déplacement du membre. Toutefois, il est nécessaire que la masse musculaire soit suffisante et équilibrée pour permettre le mouvement. Ainsi, en cas de déséquilibre musculaire, le muscle le moins puissant fournit des efforts trop importants, et c'est la courbature assurée.

Le rôle du kinésithérapeute est de réduire dans un premier temps et de supprimer par la suite la douleur par un travail basé sur l'étirement. Ce spécialiste peut être amené à conseiller des exercices pratiques pour corriger ce déséquilibre musculaire, afin de muscler la partie du corps qui en a le plus besoin.

Notre conseil

Le suivi par un spécialiste est la meilleure solution pour éviter tout déséquilibre au niveau de la musculature et pour l'adoption d'une posture correcte. N'hésitez pas à consulter et à prendre régulièrement rendez-vous pour éviter les douleurs.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media