Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Dois-je aller voir un kinésithérapeute pour un torticolis ?

Dois-je aller voir un kinésithérapeute pour un torticolis ?

Que ce soit à cause d’une fatigue cumulée, de tensions ou d'une mauvaise position, vous vous réveillez un matin en ayant très mal aux cervicales, au point d'être dans l'incapacité de tourner la tête, ou au prix de très fortes douleurs ? Aucun doute, vous avez certainement un torticolis.

En effet, un torticolis est défini comme étant une contracture musculaire douloureuse du cou. Il peut affecter le gros muscle du cou ou le muscle trapèze, et est particulièrement fréquent chez les femmes. Cependant, la kinésithérapie est-elle à envisager dès l'apparition d'un torticolis ?

Vous aimez cet article ?

Quel sont les symptômes du torticolis ?

La contracture engendrant le torticolis se forme rapidement, et provoque des douleurs telles qu'elles limitent véritablement les mouvements du cou. Ainsi, ce dernier se retrouve fléchit du côté qui est atteint, un peu vers l'avant ou vers l'arrière en fonction des situations. La tête quant à elle est tournée du côté opposé.

En fonction du type de torticolis, la prise en charge médicale ne sera pas la même. Il existe en effet plusieurs sortes de torticolis : il peut être aigu ou accidentel, répétitif voire chronique.

Dois-je me rendre chez un kinésithérapeute dès l'apparition d'un torticolis ?

Tout d'abord, en cas de torticolis veillez à vous mettre au repos et à appliquer de la chaleur sur la zone douloureuse. Si au bout de 48 heures, vous ne voyez aucune amélioration ou si votre torticolis devient chronique, consultez alors votre médecin qui vous prescrira outre des anti-inflammatoires, antalgiques et décontractants ainsi que d'éventuels examens radiologiques, des séances de kinésithérapie, de 5 à 10 en général.

En quoi consistent les séances de kinésithérapie ?

Les méthodes utilisées pendant les séances de kinésithérapie varient en fonction des praticiens. En effet, pourront être utilisés des massages ou de la physiothérapie, utilisant des ultra-sons par-exemple. En outre, le praticien pourra procéder à des tractions mécaniques douces, ou des exercices adaptés en rééducation qui consistent en étirements et musculation des zones du cou et des épaules.

Le kinésithérapeute pourra également donner quelques conseils à son patient pour lui éviter l'apparition d'un torticolis.

Nos conseils

Pour éviter l'apparition d'un torticolis, essayez de bouger régulièrement l'ensemble des muscles de votre cou, et ceci d'autant plus si votre activité professionnelle vous oblige à rester assis(e) pendant un long moment. En outre, essayez autant que possible d'éviter les courants d'air ainsi que toutes les sources de froid humide. De plus, pour dormir, un seul oreiller suffit. Évitez de cumuler les épaisseurs.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media