Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quels sont les symptômes de l'hystérie ?

Quels sont les symptômes de l'hystérie ?

Décrite en premier lieu par Sigmund Freud et Charcot au XIXème siècle, l’hystérie est un trouble psychologique qu’on a longtemps associé à des crises très fortes, une soudaine paralysie, des yeux révulsés, etc. La vision de l’hystérie dans l’imaginaire collectif – mais aussi médical – a largement évolué depuis. Une névrose hystérique est relativement bénigne car elle n’est que rarement le signe d’une profonde désorganisation de l’esprit. Elle est toutefois à prendre au sérieux car son caractère chronique entraîne souvent un embarras sur le plan social et professionnel.

Vous aimez cet article ?

Une névrose typiquement féminine ?

Comme l’anorexie, l’hystérie est un trouble majoritairement féminin. Les psychanalystes considèrent d’ailleurs l’hystérie masculine comme une exception et l’envie chez les hommes de se ranger du côté de la gent féminine. D’abord observée durant l’Antiquité grecque – le terme hystérie est dérivé du grec hustera qui signifie utérus – elle fut surtout théorisée par Freud qui voyait derrière les crises de larmes, les paralysies et les évanouissements de ses patientes un complexe d’oedipe féminin. En fait, un refus inconscient de se détacher de la figure paternelle, entraînant avec lui un trouble de l’identité sexuelle et une immaturité affective.

Symptômes conversifs

L’hystérie peut correspondre à de multiples symptômes, pouvant se décliner à l’infini. Chacun de ceux-ci étant susceptible d’avoir un sens dans l’histoire personnelle du patient qui en souffre. La plupart du temps, on observe une manière d’exprimer ses angoisses de manière très théâtrale ; il s’agit de ce que les spécialistes appellent les symptômes conversifs. Ils n’ont aucune origine physique à proprement parler mais ils se traduisent clairement par une série de troubles de l’organisme tels des crises de nerfs qui ressemblent à des crises d'épilepsie, des vomissements, des malaises répétés, des symptômes moteurs ou sensitifs, ou encore des douleurs lors des rapports sexuels.

hystérie et stress

Les troubles du sommeil sont fréquents et peuvent aller de l’insomnie chronique à l'inverse, une durée excessive du sommeil, la personne cherchant à échapper à ses angoisses. L’hystérie est donc un trouble sérieux, à ne pas systématiquement assimiler à une personne parlant fort et cherchant à se faire remarquer à tout prix. En effet, certaines crises aiguës d’hystérie peuvent conduire à des problèmes cardiaques : les contractions du coeur deviennent anarchiques et peuvent amener des crises d’angine de poitrine très graves.

Bon à savoir

Difficile pour les spécialistes d’établir un traitement miracle pour un trouble qui dépend en grande partie du vécu et de la personnalité du patient. Certaines psychothérapies comportementales peuvent s’avérer efficaces mais privilégiez une thérapie analytique sur le long terme. Dans certains cas extrêmes, une hospitalisation de courte durée peut parfois être préconisée pour éviter la chronicité de l’hystérie. Selon les praticiens, cela peut aboutir à une psychanalyse afin d’endiguer ces symptômes conversifs, aussi bien dans la sphère socio-professionnelle, que familiale et affective.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media