Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Qu'est-ce que l'herpès oculaire ?

Qu'est-ce que l'herpès oculaire ?

De l’herpès, vous connaissez sans doute son apparition sur les lèvres ou sur l’appareil génital mais qu’en est-il de l’herpès oculaire ? Cette infection aussi appelée herpès ophtalmique est à l’origine de plusieurs milliers de cas de cécité chaque année. Autant dire, quelque chose à ne pas prendre à la légère et à bien apprendre à reconnaître pour pouvoir en guérir ! D’autant qu’une fois le virus dans votre organisme, il y reste à vie… Faisons donc un point sur cet herpès oculaire, hautement dangereux et contagieux !

Vous aimez cet article ?

Comment s’attrape l’herpès oculaire ?

Dans le cas d’un herpès oculaire, le virus responsable est l’herpès simplex virus de type HSV-1, le même que pour la région buccale. Il arrive parfois que l’herpès oculaire soit dû à un virus de type HSV-2 (le même que pour la zone génitale) mais ça reste un cas très exceptionnel. Un herpès oculaire "s'attrape" par contact de virus sur le visage. Il se transmet suite à un contact direct avec la peau d’une personne infectée. Mais il arrive aussi que vous soyez responsable de votre propre inoculation, par exemple en vous frottant les yeux après avoir touché un bouton de fièvre sur votre bouche ou toute autre zone infectée.

Symptômes et complication

On confond souvent l’herpès oculaire avec une conjonctivite au départ. En effet, votre oeil est rouge et larmoyant et votre paupière est légèrement gonflée. Mais à la différence d’une conjonctivite virale ou allergique, l’herpès ne touchera jamais qu’un seul oeil à la fois. En plus de ces symptômes, doivent s'ajouter la désagréable sensation de "grain de sable" dans l’oeil, qui gêne la vision, et une impression de sécheresse que les larmes n’arrivent pas à soulager.

De petites vésicules – caractéristiques de l’herpès – apparaissent alors autour de l’oeil et sur la paupière. Tous ces phénomènes s’accompagnent d’une douleur fulgurante et d’une baisse de l’acuité visuelle, plus ou moins importante selon la force de l’infection.

Gouttes dans les yeux

En l’absence de traitement, l’herpès peut se propager à l’intérieur de l’oeil et la cornée (cette membrane qui recouvre l’oeil). Survient alors une inflammation de la cornée appelée kératite qui, si elle n’est pas traitée à temps, peut entraîner une baisse irréversible de l’acuité visuelle, voire la cécité dans certains cas. C’est pourquoi le diagnostic doit être fait à temps : un oeil rouge trop longtemps doit être un signal d’alarme pour consulter votre ophtalmologiste. Ce dernier prescrit en général l’application d’un collyre ou d’une pommade spécifique. Surtout pas d’automédication !

Bon à savoir

Attention, l’herpès où qu’il se situe sur le corps, reste toujours logé dans votre organisme et prêt à se réactiver sous l’effet d’un rhume, du stress ou de toute autre baisse du système immunitaire. Or chaque récidive augmente les risques de complications qui peuvent nécessiter des greffes de cornées. En cas de récidive, le médecin instaure un antiviral à prendre par voie orale. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media