Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Qu'est-ce que le

Qu'est-ce que le "crac" articulaire en ostéopathie et est-il dangereux ?

Lors de votre première séance d'ostéopathie, vous avez entendu ce bruit inquiétant mais vous n'avez pas osé demander ce qu'il signifiait ? Vous souhaitez consulter un ostéopathe mais les rumeurs de craquements que ces séances peuvent engendrer vous effraient ? 

validé par un spécialisteArticle validé par
Dejoie Camille
Ostéopathe
Vous aimez cet article ?

Les origines des craquements articulaires

Vos craquements articulaires, que vous les provoquiez vous-même ou qu'ils soient provoqués par un ostéopathe, proviennent, selon la théorie communément admise, de la cavitation d'une formation de vapeur au sein du liquide présent dans vos articulations.

En effet, dans vos articulations se trouve un liquide qu'on appelle la synovie, dont le rôle est de permettre la lubrification de l'articulation, d'absorber les chocs, etc. Dans cette synovie, on peut trouver un gaz qui se présente normalement sous forme liquide, et c'est au moment où une pression négative s'exerce sur celui-ci qu'il se forme alors une bulle. Pour comprendre cela, vous pouvez imaginer du gaz liquide présent dans un ballon de baudruche hermétiquement fermé. Si vous parvenez à étirer suffisamment ce ballon (à exercer une pression négative sur celui-ci), alors ce gaz prendra une forme gazeuse.

C'est ce phénomène qui se déroule dans une articulation qui craque : cela est dû au changement d'état de ce gaz, de son passage d'état liquide à l'état gazeux. C'est aussi pour cela qu'on ne peut effectuer plusieurs craquements à la suite sur la même articulation, car le gaz doit retrouver sa forme liquide, ce qui peut prendre un certain temps.

Les conséquences du craquement articulaire

Ainsi, cette transformation du gaz au sein de votre articulation signe ce que l’on appelle une décoaptation. Il s’agit en fait d’une manœuvre permettant de faire sortir les éléments de l’articulation (cela se compte en micron) une fraction de seconde avant de les laisser reprendre leur positionnement normal. Cette manœuvre permet un gain de mobilité temporaire, mais contrairement à la croyance populaire, il ne s'agit en aucun cas du déplacement ou de la remise en place d'un ou plusieurs de vos os. Cependant pour obtenir ce craquement particulier, des manipulations doivent être exercées sur votre corps, il faut mettre une certaine tension entre les deux segments (os et éléments les entourant), et cette démonstration de force mesurée doit être pratiquée par une personne spécialisée dans le domaine, c'est-à-dire un ostéopathe.

Vous devez par ailleurs savoir que la manipulation ainsi que le craquement obtenu ne doivent pas être douloureux. En outre, ces pratiques, peuvent s'avérer inefficace ou inutile si elles sont pratiquées au mauvais endroit, où pour lutter contre les symptômes d'une pathologie que cette manipulation n'affectera pas.

Notre conseil

Ces craquements articulaires, bien qu'ayant un potentiel de dangerosité assez faible, ne doivent cependant pas être effectués par des mains peu expertes en la matière en raison des manipulations qu'ils demandent. Si vous avez des doutes, n'hésitez pas à demander des explications précises à votre ostéopathe ou à votre médecin sur les tenants et les aboutissants de cette pratique. 

Dejoie Camille
Cet article à été validé par :
Dejoie CamilleOstéopathe
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media