Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
L'ostéopathie peut-elle être dangereuse ?

L'ostéopathie peut-elle être dangereuse ?

Fréquemment qualifiée de "médecine douce" ou "naturelle" par opposition à la médecine classique utilisant médicaments, analyses de sang et radiologie, l’ostéopathie est fréquemment mise en avant dans de nombreux médias pour sa sécurité. Cependant, cette pratique est-elle réellement un danger ? 

Vous aimez cet article ?

Quels peuvent être les dangers des manipulations vertébrales ?

L’ostéopathie se base sur la manipulation des corps, visant à "repositionner" certaines structures anatomiques ou à "débloquer" des structures nerveuses. Si, dans l’immense majorité des cas, ces manipulations se déroulent sans le moindre incident, elles ne sont cependant pas sans danger.

L’exemple le plus frappant concerne sans aucun doute les manipulations des vertèbres. Au niveau cervical, ces manipulations exposent à un risque non négligeable d’accident vasculaire cérébral, pathologie caractérisée par la rupture brutale de l’alimentation en sang du cerveau. Les AVC peuvent avoir des conséquences dramatiques, telles que la mort ou la paralysie définitive.

Au niveau des vertèbres cervicales cheminent deux artères, alimentant en sang une partie importante du cerveau. Lors d’une manipulation brutale de celles-ci, il est possible de provoquer le détachement d’une plaque d’athérome, dépôt lipidique recouvrant lentement certaines artères. Ce fragment d’athérome peut alors se déplacer vers le cerveau, pour y provoquer un AVC. Cet événement est cependant rarissime, mais bien réel.

Quels peuvent être les dangers dus à un mauvais diagnostic ?

La plupart des ostéopathes n’étant pas médecins, ils ne sont pas formés à l’établissement d’un diagnostic médical. Un des dangers fréquemment associés à l’ostéopathie est l’erreur de diagnostic que peut effectuer le praticien. Le problème viendrait alors non pas du traitement inutile que celui-ci mettrait en place, mais du retard diagnostic et du retard de prise en charge de la vraie pathologie sous-jacente.

Cet effet est particulièrement dramatique dans le cas de cancers, qui peuvent se manifester précocement par un inconfort, une douleur, ou d’autres signes fonctionnels. La prise en charge par un ostéopathe qui passerait à côté du diagnostic entraînerait non seulement l’absence d’amélioration des symptômes, mais aussi un retard de prise en charge de la tumeur et donc une perte de chance de survie.

L’autre exemple fréquemment donné est la confusion possible entre le mal de dos purement articulaire et la colique néphrétique, caractérisée par la migration d’un calcul entre le rein et la vessie.

Bon à savoir

Bien que naturelle, la médecine ostéopathique est, comme toute prise en charge médicale, associée à un certain nombre de risques. S’il est donc faux de dire que cette pratique est totalement sûre, il convient cependant de ne pas être alarmiste. Au moindre doute, n’hésitez cependant pas à consulter votre médecin, qui disposera de moyens d’investigation plus poussés.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media