Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Comment se remettre d'une entorse ?

Comment se remettre d'une entorse ?

Traumatisme fréquent pouvant survenir à l’occasion de nombreuses pratiques sportives, mais également dans la vie de tous les jours, l’entorse peut concerner de nombreuses articulations. De quoi s’agit-il exactement, et comment se déroule la prise en charge ?

Vous aimez cet article ?

Qu’est-ce qu’une entorse ?

Une entorse est un traumatisme fréquent, touchant une articulation avec divers niveaux de gravité. Les plus fréquemment rencontrées sont par exemple les entorses de la cheville ou encore du genou.

Si au cours d’une fracture, l’élément atteint est l’os qui va alors casser sous influence d’un choc par exemple, l’entorse se définit au contraire par l’atteinte d’un ou plusieurs ligaments, assurant le maintien et la stabilité d’une articulation donnée. Ce traumatisme ligamentaire fait suite à une mobilisation excessive et brutale de l’articulation en question. Le ligament peut alors s’étirer de manière trop importante, mais également se rompre, en emportant parfois un petit morceau de l’os sur lequel il est normalement fixé.

Les symptômes de l’entorse sont une douleur brutale articulaire. Il est également possible d’entendre ou de ressentir un craquement, témoignant de la rupture du ligament. Apparaissent au bout de quelques minutes un gonflement, parfois accompagné d’un hématome visible. Selon la gravité de l’entorse, l’articulation peut perdre sa fonctionnalité et devenir instable ou difficile à mobiliser.

Comment se traite une entorse ?

Le traitement dépend de la gravité. L’application rapide d’une poche de froid permet de limiter la douleur, le gonflement et le développement d’un hématome. Une immobilisation de l’articulation atteinte peut être proposée au moyen d’une attelle spécifique. La mise au repos est généralement indiquée. Si l’articulation est située sur le membre inférieur, des cannes anglaises vous permettront alors de vous déplacer sans prendre appui sur la zone lésée.

Le traitement médicamenteux est principalement à visée antalgique. Le paracétamol permet de diminuer les douleurs. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène par exemple) permettent également de réduire les douleurs, mais agissent aussi sur l’inflammation de l’articulation et sur l’apparition de l’oedème. Cependant, ils peuvent favoriser le développement d’un hématome.

En cas de fracture grave, une prise en charge chirurgicale peut être proposée par un orthopédiste. Dans le cas de la rupture des ligaments croisés du genou par exemple, une opération visant à refixer le ligament sur l’articulation peut vous être proposée selon votre profil et vos habitudes en termes d’activité sportive.

froid entorse cheville

Bon à savoir

Selon le type d’entorse, une restriction d’activité sportive pourra vous être conseillée. Pour les reprises d’activité, il existe des attelles et des moyens de contention articulaire spécifiques, disponibles en vente libre. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media