Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Comment mettre fin à mon aérophagie ?

Comment mettre fin à mon aérophagie ?

Ventre gonflé, sensations de ballonnements répétées… l’aérophagie n’est pas à proprement parler une maladie, c'est plutôt un état bénin mais gênant en société, surtout lorsqu’il s’accompagne d’émissions de gaz bruyants ! Comment y mettre fin ? D’abord par des habitudes à prendre une fois à table et en évitant au maximum le stress, souvent à la base de ces ballonnements.

Vous aimez cet article ?

L’aérophagie : pas une maladie !

On ne peut pas vraiment parler d’une pathologie concernant l’aérophagie mais plutôt d’un état passager et désagréable causé par un phénomène naturel. En effet, toute personne qui mange et parle ouvre la bouche et, ce faisant, elle absorbe une certaine quantité d’air. Or, il arrive que cette quantité d’air soit excessive ! Elle entraîne alors une sensation de ballonnement abdominal, de pesanteur dans l’estomac qui se manifeste le plus souvent par une émission tonitruante de gaz – le plus souvent par l’anus mais il arrive que ce soit par la bouche aussi. Que ce soit au cours d’un dîner d’affaires, familial ou encore d’un rendez-vous galant, une telle situation risque d’être fort embarrassante. 

Comment l’éviter ?

L’aérophagie ne se soigne pas ; par contre elle peut largement être évitée et prévenue. Pour cela, quelques points sont essentiels tels que l’arrêt des boissons gazeuses, surtout les sucrées. Soyez classique : buvez de l’eau plate pendant et en dehors des repas. Mangez et mastiquez lentement ! D’une part cela vous laisse le temps de savourer votre plat et d’autre part cela permet à votre organisme de mieux ingérer les aliments. Évitez dès lors – quand c’est possible – les sandwichs et autres snacks avalés en quatrième vitesse au bureau ou devant votre ordinateur ; en général plus engloutis que mastiqués. Veillez à conserver une alimentation équilibrée et variée en diminuant la consommation de certains glucides comme le pain, les pâtes, les pommes de terre. Ne consommez pas trop de chewing-gums entre les repas, qui font inutilement avaler de l’air et entraînent une surproduction de salive. L’arrêt du tabac est aussi un facteur d’amélioration quant à votre état gastrique.

mal de ventre aérophagie

Le stress

Il reste toutefois une cause à l’aérophagie, qui reste difficilement maîtrisable : le stress. Difficile de s’en débarrasser par un simple coup de baguette magique, et pourtant, l’anxiété permanente est souvent à l’origine des problèmes de digestion ! Commencez par en identifier la cause, qu’elle soit professionnelle, sentimentale ou familiale. Aidez-vous s’il le faut d’un psychothérapeute et n’hésitez pas à demander le soutien de votre entourage. Afin d’éliminer ou au moins de chasser le stress et l’anxiété, il peut être nécessaire de pratiquer la sophrologie, la relaxation, le yoga et/ou l'acupuncture.

Bon à savoir

Une consultation peut néanmoins être nécessaire si l’aérophagie s’accompagne de reflux acides dans la bouche par exemple. Votre médecin peut alors vous proposer un traitement à base d’homéopathie si le ventre reste enflé et vous proposer quelques petites astuces et un régime adapté. En effet, certains aliments sont à favoriser comme le gingembre, le poisson, la viande, le riz ou encore les yaourts et fromages, plus faciles à digérer que le lait. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media