Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Que faire contre les régurgitations de bébé ?

Que faire contre les régurgitations de bébé ?

Il n’est pas rare que l’immaturité du système de digestion du nourrisson l’amène à régurgiter après la tétée ou le biberon. Ces événements font partie de votre quotidien de parent et vous savez certainement qu’ils passeront dès que vous introduirez de la nourriture solide dans les repas de votre enfant. D’ici là, il est pourtant nécessaire de prendre quelques mesures pour faciliter la digestion à votre enfant et lui éviter les problèmes de régurgitation intempestifs.

Vous aimez cet article ?

Adopter la bonne position

À un âge où votre enfant n’a pas encore la faculté de se maintenir lui-même, il est primordial d’adopter une position qui facilite le transit intestinal. En effet, le système intestinal du nourrisson est encore extrêmement fragile, ce qui explique les remontées occasionnelles. Pour les prévenir, évitez tout d’abord une position entièrement verticale. En effet, la position allongée favorise les régurgitations. Veillez également à ce que le moment du biberon soit un moment de détente et de calme afin que votre enfant ne boive pas dans la hâte. De plus, changez votre bébé avant la tétée plutôt qu’après et veillez à ce que la couche ne le comprime pas trop. Enfin, après la tétée manipulez votre nourrisson avec précaution et n’oubliez pas de lui faire faire un rot.

Adapter son alimentation

En fonction de l’âge de votre enfant, son alimentation doit également être adaptée, car il arrive que les régurgitations soient dues à une suralimentation. À un mois votre bébé doit boire environ six biberons de 90 à 100 ml. À 2 mois, augmentez les biberons de 20 ml. À 3 mois votre enfant a besoin de 150 ml et à 5 mois de 210 ml. Les tétines devront être adaptées afin que votre bébé n’avale pas trop d’air et ne boive pas trop vite.

Consulter si nécessaire

Bien que fréquentes, certaines régurgitations nécessitent l’intervention de votre pédiatre car elles peuvent être le signe de reflux gastriques douloureux. En effet, lorsque les régurgitations sont importantes et qu’elles ne sont pas liées aux repas, il est possible que votre enfant souffre réellement. Vous constaterez également que sa courbe de poids stagne et qu’il tousse la nuit. Les régurgitations lui causeront des douleurs qui le feront grimacer ou pleurer. Autant de signes qui devraient vous amener à consulter votre pédiatre afin de détecter une éventuelle intolérance au lactose ou des reflux importants. Une fois le diagnostic établi, le pédiatre vous conseillera sur la bonne attitude à adopter.

régurgitations bébé

Notre conseil

De plus en plus, différentes marques de lait pour nourrisson proposent des poudres anti régurgitations, ou lait AR dont l’efficacité a été démontrée. Vous les trouverez en grande surface. 

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media