Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Mon enfant est malade, est-il contre-indiqué de le faire vacciner ?

Mon enfant est malade, est-il contre-indiqué de le faire vacciner ?

Mince, c’est le jour de votre rendez-vous pour faire vacciner votre enfant et celui-ci est malade ! Devez-vous tout de même vous présenter au rendez-vous ? Ou bien est-il préférable de reporter la séance ? D’ailleurs, est-ce seulement préférable ou absolument obligatoire de ne pas vacciner un enfant déjà malade ? Pour répondre le mieux possible à ces questions, il faut avant tout bien comprendre ce qu’est un vaccin. Ainsi, vous serez en mesure de prendre les bonnes décisions lorsqu’une telle situation se présentera.

Vous aimez cet article ?

Vaccins et système immunitaire

Le système immunitaire protège et défend l’organisme contre les infections de toutes sortes. Lorsque des microbes s’attaquent à lui, le corps produit des anticorps et entre alors en phase d’immunisation. 

Le principe du vaccin est basé sur le même fonctionnement et vise donc à renforcer les défenses de l’organisme. Injecter un vaccin consiste à introduire une petite dose de l’agent infectieux de manière à ce que le corps développe ses défenses face à cette intrusion. Ainsi, l’individu est prêt à faire face si le véritable microbe cherche ensuite à s’introduire dans son système.

On comprend dès lors pourquoi une fatigue est parfois ressentie à la suite de l’injection d’un vaccin. C’est tout simplement parce que le corps est en train de lutter et de fabriquer des anticorps.

Contre-indications à la vaccination

Sachant cela, il est plus facile de déterminer si un enfant malade peut ou ne peut pas recevoir un vaccin. Tout va dépendre du type de maladie et de son ampleur.

Ainsi, si l’enfant a de la fièvre, il est déjà en train de lutter contre une infection. On ne lui demandera donc pas de lutter contre une seconde. Un petit nez qui coule ne devrait, par contre, pas être bien dérangeant, de même qu’un léger mal de ventre.

Il est important également de mentionner au médecin ou à l’infirmière si l’enfant a pris des médicaments dans les dernières 24 heures. Certaines associations peuvent ainsi être évitées.

Nos conseils

Au-delà de ces incapacités temporaires à recevoir un vaccin, nous souhaitons préciser ici que certaines allergies peuvent poser problème au moment de l’administration du vaccin. Effectivement, des produits tels que des agents de conservation et des stabilisants peuvent être ajoutés dans les vaccins et une allergie à ces produits peut donc faire en sorte qu’un certain type de vaccin ne soit pas recommandé pour un patient. Le médecin prescrira alors une autre solution pour immuniser l’enfant.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media