Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Mon adolescent se plaint des jambes, est-ce normal ?

Mon adolescent se plaint des jambes, est-ce normal ?

Au cours de sa croissance, un enfant ou un adolescent peut parfois se plaindre de douleurs dans les jambes, apparentées à une crampe ou à une sensation de brûlure à l'intérieur du muscle. Même si les causes sont toujours inexpliquées par le corps médical, ces douleurs existent. Est-ce normal ?

Vous aimez cet article ?

La croissance, source de douleurs ?

Les douleurs de croissance sont très rares. En effet, les symptômes de la croissance sont généralement la fatigue et un plus grand appétit, mais certains enfants peuvent éprouver des douleurs au niveau des jambes. Selon les statistiques, seuls 5 % des adolescents en sont victimes, les filles étant légèrement plus concernées que les garçons. Il faut savoir que la croissance n'est pas uniforme : elle se manifeste en phases plus ou moins importantes. Les poussées de croissance sont plus fortes entre 0 et 6 ans et entre 12 et 16 ans.

Ces sensations s'invitent généralement au moment de la croissance des membres inférieurs, en soirée et dans la nuit. La douleur apparaît des deux côtés du membre, au niveau de la cuisse et du tibia, mais ne s'accompagne jamais de fièvre. En effet, la fièvre est un signe d'infection : si votre adolescent en est atteint, il est conseillé de faire appel à votre médecin traitant, car l'origine du mal n'est pas due à une poussée de croissance.

Il est bon de noter que cette souffrance ne témoigne pas d'une croissance trop rapide. Chez ces adolescents, les os grandissent généralement plus vite que les muscles, les tendons et les ligaments. Ce décalage peut générer des douleurs, particulièrement si l'enfant est sportif ou pratique une activité physique régulière.

Soulager facilement votre adolescent

La douleur de croissance n'est pas dangereuse pour la santé de votre enfant, mais il est préférable de faire des examens complémentaires pour éviter de passer à côté de quelque chose de plus grave. Votre médecin traitant est en mesure de faire ces tests ou de vous rediriger vers un pédiatre spécialisé s'il n'a pas l'équipement adéquat à sa disposition.

En attendant l'auscultation, vous pouvez administrer à votre enfant des antalgiques et masser la zone endolorie. La chaleur peut être une méthode efficace pour atténuer la douleur, que vous choisissiez de lui faire prendre un bain ou d'appliquer des bandes chauffantes.

Bon à savoir

N'hésitez pas à consulter un spécialiste si les douleurs reviennent trop régulièrement et apparaissent en journée. Il peut s'agir d'un problème plus grave, comme la maladie des os de verre ou le rachitisme.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media