Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Validé par des spécialistes

L'hérédité peut-elle être responsable d'un taux de cholestérol élevé ?

L'hérédité peut-elle être responsable d'un taux de cholestérol élevé ?

L’excès de cholestérol est un fléau qui touche de plus en plus de français. Si vous êtes concerné par l’hypercholestérolémie, sachez que les études tendent à confirmer que l’hérédité joue un rôle prépondérant dans la survenue de la maladie. Alimentation et mode de vie d’une part, hérédité et impact génétique de l’autre, quels sont les facteurs qui favorisent l’hypercholestérolémie ?

Vous aimez cet article ?

L'hypercholestérolémie familiale : un trouble bien particulier

Encore méconnue du grand public, l’hypercholestérolémie familiale est, par définition, une maladie qui se transmet par les gènes. Elle touche plus de 100 000 personnes en France et se développe à un rythme rapide. Chez les sujets affectés par ce trouble, les LDL et les molécules de cholestérol peinent  à pénétrer à l’intérieur des cellules. Ces LDL restent donc en circulation libre dans le sang. À terme, elles s’accumulent et tapissent les parois des artères générant des dépôts de graisse et la constitution de plaques d’athérome.

Les conséquences sont les mêmes que pour les sujets atteints d’hypercholestérolémie classique et « non-familiale ». En fonction de la localisation de la plaque d’athérome, ils peuvent, par exemple, être victimes d’un infarctus ou d’un accident vasculaire cérébral.

Une naissance sur 500 est concernée et si un parent en est atteint, le nouveau-né a 50 % de risques de développer la maladie. La précocité est donc la principale différence avec la forme classique de la maladie. En effet, la maladie étant d’origine génétique, il n’est pas rare de voir des sujets de moins de 30 ans développer les symptômes de l’hypercholestérolémie. D’où l’intérêt de réaliser un dépistage le plus rapidement possible et d’adopter un mode de vie plus sain pour contrecarrer les risques.

Alimentation et mode de vie ou caractère héréditaire

Hormis cette maladie spécifique, les cas classiques d’hypercholestérolémie sont en général une association de plusieurs facteurs

D’une part, l’hérédité tient, là encore, une place importante mais ne constitue plus le seul facteur déclencheur. En effet, l'âge, la consommation d’aliments gras, le manque d’activité sportive, la consommation de tabac et l’hypertension artérielle sont des risques à part entière qui peuvent engendrer un taux de cholestérol plus élevé.

Nos conseils

Dans tous les cas, vous devez impérativement modifier votre mode de vie pour stabiliser votre taux de cholestérol. Évitez les graisses industrielles et surveillez attentivement votre taux par le biais de prises de sang régulières. De même, la pratique d’une activité sportive est fortement recommandée.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media