Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Y a-t-il un moyen de réduire les fuites urinaires ?

Y a-t-il un moyen de réduire les fuites urinaires ?

Les fuites urinaires, appelées incontinences urinaires, sont une perte accidentelle et involontaire d’urine. L’incontinence urinaire concerne l’ensemble de la population mais on constate un risque plus élevé chez les personnes âgées de plus de 60 ans, avec un risque deux fois plus élevé chez la femme que chez l’homme.

validé par un spécialisteArticle validé par
Alenda Olivier
Chirurgien urologue
Vous aimez cet article ?

Les différentes formes d’incontinence

La vessie est une poche qui contient l’urine fabriquée en permanence par les reins et les troubles de la vessie peuvent être de différentes natures.

  • L'incontinence urinaire d’effort est plus fréquente chez les femmes et elle intervient dans des situations qui entraînent une pression de l’abdomen, lorsque la personne tousse, éternue, rit, soulève un objet lourd, etc. Chez l’homme, l’incontinence urinaire d’effort est très souvent une des conséquences d’une opération de la prostate pour cancer.
  • L'incontinence d’urgence, dite "impérieuse", qui se caractérise par une envie soudaine d’uriner, avec parfois une perte de contrôle avant d’atteindre les toilettes.
  • L'incontinence par trop-plein, ou par "regorgement, est causée par une vessie surchargée qui ne se vide pas complètement lorsqu'on urine et se manifeste par une envie fréquente d’uriner par petites quantités.
  • L'incontinence d’origine neurologique est la conséquence d’un trouble mental ou physique (la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques par exemple) et empêche les personnes de se rendre à temps aux toilettes.
  • L'incontinence réflexe qui arrive parfois pendant des situations émotionnelles fortes comme la peur ou au contraire, l’orgasme.
  • L'incontinence n’est parfois pas la cause d’un seul facteur : on la qualifie de mixte lorsqu’elle est le résultat de plusieurs facteurs.

Les solutions contre l'incontinence urinaire

L’incontinence est souvent due à un dysfonctionnement de certains muscles qui permettent d’uriner correctement et en temps voulu. Ce dysfonctionnement touche beaucoup de femmes après l’accouchement ou la ménopause. C’est aussi le cas de certaines femmes pratiquant une activité physique intensive. Le premier traitement est la rééducation de ces muscles pour apprendre à réutiliser et renforcer les muscles permettant d’uriner. Cette rééducation peut être prise en charge par une sage-femme ou un kinésithérapeute.

Les pertes urinaires peuvent aussi se soigner avec des médicaments qui permettent un meilleur contrôle des muscles.

Enfin, si ces méthodes se révèlent inefficaces, la chirurgie peut être envisagée. Généralement, la chirurgie ne s’adresse qu’aux fuites survenant à l’effort. Une bandelette permettra de soutenir l'urètre et évitera les fuites pendant l’effort. L’intervention est courte (environ trente minutes), indolore et le taux de réussite est excellent.

Nos recommandations

  • Il est conseillé de boire beaucoup dans la journée, sans pour autant excéder plus d'1.5L d’eau par jour et d’arrêter de boire 3 heures avant d’aller se coucher. Il est préférable d’éviter les boissons avec café, thé ou alcool.
  • De même, certains aliments sont susceptibles d’irriter la vessie. Il faut donc éviter les agrumes, les édulcorants artificiels et les plats épicés.
  • La nicotine a un effet stimulant sur le muscle de la vessie. Par conséquent, il est fortement recommandé d’arrêter de fumer.
  • Ensuite, prenez votre temps lorsque vous urinez : évitez de trop pousser et assurez-vous que votre vessie soit complètement vidée après avoir uriné.
  • Le surpoids peut également causer des problèmes car il peut abîmer vos muscles. Une perte de poids peut être parfois recommandée.
  • Le stress et la constipation sont aussi des facteurs favorisant les fuites urinaires.
  • Enfin, porter des talons hauts peut modifier l’équilibre et augmenter le risque de fuites urinaires.

Ce qu'il faut retenir

Les problèmes de fuites urinaires sont aujourd’hui éradiqués à plus de 85% lorsqu’ils sont correctement traités par rééducation, prise de médicaments et/ou intervention chirurgicale. Un médecin généraliste est parfois suffisamment compétent pour traiter des problèmes d’incontinences urinaires. En revanche, si le problème persiste, n’hésitez pas à consulter un urologue.

Alenda Olivier
Cet article à été validé par :
Alenda OlivierChirurgien urologue
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media