Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro

Thèmes abordés

Quelles sont les causes d'une vessie neurologique ?

Quelles sont les causes d'une vessie neurologique ?

Comme la plupart des autres organes, la vessie est directement liée au système nerveux, lequel comprend le cerveau, la moelle épinière et les nerfs périphériques. Lorsqu'un traumatisme ou un problème de santé quel qu'il soit, porte atteinte au bon fonctionnement du système nerveux, il arrive que votre vessie ne soit plus en mesure d'effectuer convenablement son travail. Ce phénomène porte un nom : on l'appelle vessie neurologique.

Vous aimez cet article ?

Qu'est-ce qui provoque une vessie neurologique ?

Il existe différentes maladies susceptibles d'entraîner une vessie neurologique. Comme nous l'avons vu, ces problèmes de santé ont une incidence directe sur votre système nerveux. Parmi ces maladies, on trouve notamment différentes maladies cérébrales, comme la maladie de Parkinson. Les accidents vasculaires cérébraux peuvent également avoir de mauvaises conséquences sur le fonctionnement de votre vessie. Dans le cas des AVC, neuf personnes sur dix voient leurs troubles urinaires disparaître dans l'année qui suit.

Outre ces premières maladies, l'Association française d'urologie considère qu'environ 80 % des personnes atteintes de sclérose en plaques sont susceptibles de souffrir de troubles urinaires comme la vessie neurologique. Cette maladie auto-immune chronique s'en prend en effet directement au système nerveux central. Enfin, les lésions ou autres atteintes concernant la moelle épinière sont également des explications au développement d'une vessie neurologique.

Quels sont les symptômes ?

Une vessie neurologique n'est pas un problème à prendre à la légère. En effet, les troubles urinaires que cette anomalie entraîne, doivent rapidement vous amener à contacter un urologue. À partir de vos précédents médicaux et des symptômes urologiques que vous présentez, ce professionnel de santé saura établir le bon diagnostic et ainsi vous aiguiller vers la bonne méthode à adopter en vue de votre guérison.

Une vessie neurologique provoque souvent des fuites urinaires, liées à une hyperactivité de la vessie qui n'est plus régulée par le système nerveux. Celle-ci décide ainsi de se vider automatiquement, provoquant des mictions incontrôlées.

À l'inverse, il peut arriver que vous souffriez de rétention chronique ou aiguë d'urine. Ce trouble urinaire peut s'accompagner d'infections urinaires provoquées par la stagnation de l'urine et par l'absence de mictions.

Y a-t-il un traitement ?

Même si votre problème urinaire n'est qu'une conséquence d'un problème parfois irréversible de votre système nerveux, il existe bien évidemment des recours pour soulager ces anomalies urologiques qui perturbent votre quotidien. En prenant le temps de consulter un spécialiste en urologie dès les premiers symptômes, vous vous assurez une prise en charge rapide et efficace.

Avant de déterminer le traitement adéquat, certains tests vous seront proposés afin de déterminer précisément ce dont vous souffrez. Ainsi, il n'est pas rare, dans le cas d'une vessie neurologique, qu'on vous propose d'effectuer un bilan rénal ainsi qu'un scanner des reins et de la vessie, dans le but de repérer d'éventuels calculs.

Des médicaments destinés à apaiser les vessies hyperactives, appelés anticholinergiques, sont notamment accessibles sur prescription de votre urologue. En outre, si vous êtes atteint d'une rétention d'urine chronique, il vous sera souvent proposé de recourir à un cathétérisme intermittent, destiné à vider votre vessie de l'urine stagnante.

Les personnes atteintes de blessures médullaires ou de paraplégie doivent en outre bénéficier de visites de contrôle annuelles chez un urologue. En effet, du fait de leur problème de santé chronique, il n'est pas impossible que le fonctionnement de la vessie se dégrade à nouveau.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media