Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quelle est la durée de vie d'une prothèse mammaire ?

Quelle est la durée de vie d'une prothèse mammaire ?

Sujet très sensible pour de nombreuses femmes, la durée de vie des prothèses mammaires est une question qui suscite au mieux de la curiosité, au pire de sérieuses angoisses chez les personnes concernées. Toutefois, il n'y a généralement pas lieu de s'inquiéter sur la bonne tenue de vos implants mammaires, à condition toutefois d'accepter de se soumettre à certaines règles indispensables.

Vous aimez cet article ?

Une garantie de dix ans minimum

Avant toute chose, il faut savoir qu'il n'y a pas de durée de vie établie avec précision pour les implants mammaires. En règle générale, les complications liées à ces prothèses sont assez rares, notamment au cours des premières années qui suivent l'opération menée par les chirurgiens esthétiques. Ainsi, selon des données confirmées par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), on considère que le taux de rupture des prothèses mammaires se situe environ autour de 1 % au cours des dix premières années.

Ainsi, afin de prévenir les risques de rupture d'une prothèse dans les dix premières années, la majorité des laboratoires qui fabriquent les implants mammaires, propose une garantie pour une durée de dix ans, ce qui vous permet de procéder à un remplacement entièrement pris en charge financièrement parlant. Toujours selon la même source, il est admis que ce taux de rupture concerne entre 10 % et 30 % des implants mammaires au-delà de dix ans. Cet écart se justifie par des contrôles plus ou moins réguliers effectués par les femmes porteuses de prothèses mammaires.

Comment allonger la durée de vie de vos implants ?

Afin de vous assurer du bon état de vos prothèses mammaires, les chirurgiens esthétiques vous glisseront plusieurs conseils à l'issue de l'intervention que vous aurez subie. Leurs principales recommandations portent sur la fréquence des contrôles qu'il convient d'effectuer pour un suivi optimal.

  • Au cours des dix premières années, les professionnels de la santé révèlent qu'il convient de procéder à une visite de contrôle chaque année. En cas de doute sur l'état de votre prothèse mammaire, une mammographie et une échographie peuvent également se révéler utiles.
  • Passées les dix premières années, le contrôle doit être plus strict et la mammographie devient nécessaire dans le cadre du contrôle de vos prothèses mammaires. Notez qu'une IRM sera requise pour confirmer la présence ou non d'une rupture des implants.

Bon à savoir

  • Quel que soit le composant présent dans la prothèse mammaire (eau, hydrogel, gel de silicone), votre organisme ne sera pas en danger en cas de rupture de l'implant. En effet, l'eau et l'hydrogel s'évacueront assez rapidement sans provoquer le moindre dégât, à l'exception d'un gonflement temporaire du sein concerné dans le cas de l'hydrogel.
  • Enfin, comme le rappellent fréquemment les chirurgiens esthétiques, le gel de silicone n'est pas toxique et ne peut donc pas entraîner de dommages à votre corps. À noter cependant qu'une légère réaction locale peut survenir selon les cas. Là encore, n'hésitez surtout pas à consulter votre médecin au moindre doute.
Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue

Chirurgien esthétique et plasticien dans les grandes villes

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media