Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Quel est le risque de

Quel est le risque de "coque" après une augmentation mammaire ?

Certaines complications peuvent suivre une intervention de pose d’implants mammaires. Le risque de "coque", par exemple, est un effet connu des chirurgiens. Même si cette complication n’est pas dangereuse ou urgente, elle peut demander dans certains cas une nouvelle opération afin de contrer ses effets négatifs sur la poitrine.

Vous aimez cet article ?

Qu’est-ce que le risque de "coque" ?

Le risque de "coque" est le problème le plus classique lié aux prothèses mammaires et peut malheureusement se produire même plusieurs années après l’intervention. Il fait suite à une réaction naturelle de l’organisme qui, face à un corps étranger, va créer une membrane souple et imperceptible autour de celui-ci. Dans le cas d’un effet "coque", nommé aussi capsule périprothétique, cette membrane devient trop épaisse, fibreuse et se contracte, avec des risques de déformation des implants et de durcissement de la poitrine.

L’effet de "coque", s’il est gênant et s’il déforme le sein, peut être corrigé à l’aide d’une seconde intervention chirurgicale permettant soit le déplacement des prothèses, soit la section de la capsule périprothétique. En cas de récidive, le retrait des implants mammaires peut être nécessaire.

Le risque de "coque" est-il important après une augmentation mammaire ?

Les risques de "coque" sont difficiles à estimer, mais les pourcentages révélés se situent toujours au-dessous de 10 % des patientes opérées. Il est malheureusement impossible de supprimer totalement le risque. Néanmoins, il est conseillé de faire des massages réguliers, surtout pour les femmes dont les prothèses se situent devant le muscle pectoral. L’utilisation d’implants de nouvelle génération, texturés et non pas lisses, et le remplacement des implants avant leur usure peuvent aussi faire diminuer les risques de "coque".

Il est très difficile de prévoir ce type d’effet à l’avance et les prédispositions de certaines femmes à cette réaction ne peuvent être connues avant l’opération.

Notre conseil

L’effet "coque" arrive progressivement et n’est pas douloureux, il est donc important de contrôler régulièrement votre poitrine afin de vous assurer que celle-ci ne subit aucune déformation ou aucun durcissement. Si l’un de ces effets est constaté, il est impératif de prendre à nouveau rendez-vous avec votre chirurgien afin qu’il puisse vous conseiller sur la direction à suivre. Lui seul sera à même de vous indiquer si une nouvelle opération est nécessaire ou non.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue

Chirurgien esthétique et plasticien dans les grandes villes

© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media