Suggestions

Spécialités les plus consultées

Suggestions

Choisissez une région

Espace Pro
Comment se manifeste l'intolérance au lactose ?

Comment se manifeste l'intolérance au lactose ?

Il existe de nombreuses intolérances alimentaires. Même si l'intolérance au gluten est la plus commune, nombreux sont les individus qui souffrent d'intolérance au lactose, parfois sans même s'en rendre compte. Il n'est pas toujours facile de diagnostiquer cette maladie, même si les symptômes sont visibles.

Vous aimez cet article ?

Comprendre la maladie

L'intolérance au lactose peut se déclarer à tout âge, chez l'enfant comme chez l'adulte. Cette intolérance nécessite d'adopter un régime spécifique pour limiter la destruction progressive de l'intestin grêle. Cette pathologie provient d'un manque voire de l'absence de lactose dans l'organisme, une enzyme digestive qui dissocie le lactose en glucose (sucre).

Il est donc impératif d'éviter de consommer des produits laitiers si on est atteint d'intolérance au lactose. Cette directive est toutefois difficile à suivre puisque le lactose est utilisé dans le processus de fabrication de nombreux aliments.

En fonction du degré d'intolérance, de la quantité de lactose ingéré et de l'individu, l'intolérance se manifeste différemment, mais les spécialistes ont pu déterminer les symptômes génériques de la pathologie :

  • ballonnements,
  • diarrhées et constipation,
  • douleurs et crampes abdominales,
  • vomissements.

Ces manifestations apparaissent généralement dans la demi-heure après l'ingestion de produits laitiers, mais peuvent apparaître seulement le lendemain, au moment où les aliments se trouvent dans l'intestin grêle. Encore une fois, l'organisme est unique et ne réagit pas toujours de la même façon. Ces troubles peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours.

Toutefois, l'intolérance peut également se manifester par des désagréments plus spécifiques. En effet, les malades peuvent soudainement ressentir une forte fatigue, des vertiges et des démangeaisons, ou être victimes de maux de tête avec un trouble de la concentration. Dans les cas de fortes intolérances, l'individu peut être victime d’éruptions cutanées.

Vivre avec l'intolérance au lactose

Il est tout à fait possible de vivre de façon normale malgré la maladie. Il suffit d'éviter les produits laitiers. Selon le degré d'intolérance, il est même possible de consommer du lait, à condition de l'assimiler avec d'autres aliments. La réaction est moins importante et préserve la flore intestinale.

En cas de très forte intolérance, il faut privilégier les aliments pauvres en lactose ou consommer du lait issu d'origine non-animale, comme le lait de riz ou le lait de soja.

Malheureusement, le lait reste très important pour notre organisme. En effet, il contient de la vitamine D qui aide à fixer le calcium sur les os, les rendant plus résistants. En conséquence, il faut parfois avoir recours à des compléments alimentaires pour donner à l'organisme sa dose de calcium.

Notre conseil

N'hésitez pas à consulter un nutritionniste si vous souffrez d'intolérance au lactose. Il peut vous donner plus de détails concernant cette maladie et vous prescrire un régime alimentaire à adopter en accord avec vos besoins nutritionnels et votre rythme de vie.

Vous aimez cet article ?

Nos conseils santé ne remplacent en aucun cas la consultation médicale. Seul un spécialiste peut établir un diagnostic et cela au cas par cas. Cependant nos conseils vous guideront vers le bon praticien.

Annuaires spécialisés

  • dentiste
  • psychologue
© 2010-2013 Allo-Médecins | CGU | Mentions légales | Numéros d'urgence | Départements | Presse | Sites partenaires | Liens partenaires | Contact
Allo-Medecins est une marque du groupe Allo-Média.
allo media